Vénissieux vers une annulation des municipales

 |   |  206  mots
(Crédits : Acteurs de l'Economie)
Le rapporteur public du Conseil d'État estime que l'élection municipale de Vénissieux doit être annulée. La haute juridiction se prononcera en février.

Le Conseil d'État examinait ce vendredi le dossier des élections municipales de Vénissieux. La haute juridiction administrative statuait sur les recours demandant l'annulation du jugement du tribunal administratif de Lyon, invalidant le scrutin municipal de Vénissieux de mars 2014.

Ces recours avaient été déposés par la maire de Vénissieux Michèle Picard (PCF), le conseiller municipal Lotfi Ben Khelifa (PS), et un conseiller municipal d'extrême droite Yvan Benedetti.

Décision en février

Ce vendredi, le rapporteur public s'est prononcé pour la convocation de nouvelles élections. Le Conseil d'État devrait rendre sa décision dans le courant du mois de février. S'il suit les préconisations du rapporteur public, de nouvelles élections seront organisées dans les trois mois.

Le 7 octobre 2014. Le tribunal administratif de Lyon s'était prononcé pour l'annulation des élections de mars dernier après avoir été saisi par le candidat DVD-UMP Christophe Girard et le préfet du Rhône Jean-François Carenco. En cause notamment la liste d'extrême droite d'Yvan Benedetti, où figuraient des personnes qui ignoraient être candidates. Par ailleurs, Christophe Girard affirmait que des irrégularités avaient eu lieu aux abords de plusieurs bureaux de vote de la commune.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :