Lyon-Turin : Queyranne répond aux Verts

 |   |  139  mots
(Crédits : Acteurs de l'Economie)
Le président de la Région Rhône-Alpes critique le changement d’attitude des écologistes au sujet du Lyon-Turin, répondant ainsi à une conférence de presse tenue par les Verts à Paris, ce lundi.

Lundi soir, en marge d'une conférence de presse sur les TER, Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes, a vivement réagi aux attaques des écologistes réunis à Paris, sur le projet Lyon-Turin.   "Je constate le revirement d'Europe Ecologie-Les Verts sur le Lyon-Turin. Je le regrette, comme la majorité des Rhônalpins", affirme Jean-Jack Queyranne. "Je constate le revirement d'Europe Ecologie-Les Verts sur le Lyon-Turin. Je le regrette, comme la majorité des Rhônalpins".

Puis, le président du conseil régional estime que "les écologistes ont tourné casaque", avant d'ajouter : "Ils étaient les Verts, fervents défenseurs de l'environnement. Ils vont devenir le gris de pollution."

Outre les écologistes, l'envoyé spécial du président pour l'environnement, Nicolas Hulot a également exprimé ses doutes sur le projet de liaison ferroviaire entre Lyon et Turin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2015 à 18:49 :
Le revirement de EELV ne date pas du 19 janvier 2015 mais bien avant. Ses élus régionaux ont déposé plainte pour mise en danger d'autrui auprès du Procureur de Chambéry en mai 2014.pour dénoncer la pollution des camions. On a pas vu JJ Queyranne faire la même. chose. Celui qui va être vert aux prochaines élections régionales, ce sera lui.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :