Axelera dresse son bilan 2014

 |   |  300  mots
(Crédits : DR)
Le pôle de compétitivité Axelera, spécialisé dans la Chimie-Environnement à Lyon et en Rhône-Alpes dresse un bilan positif de son année 2014, avec 42 nouveaux adhérents.

Le réseau Axelera a continué de croître en 2014, avec au 31 octobre, 42 nouveaux entrants qui portent à 309 le nombre total d'adhérents du pôle :

  • 234 entreprises, (dont 157 PME et 77 ETI et groupes),
  • 53 centres de R&D,
  • 8 centres de formation et de R&D,
  • 3 centres de formation,
  • 10 institutionnels,
  • 1 banque.

L'innovation est restée au coeur du processus du pôle. En 2014, il a labellisé et financés 26 projets.

Axelera a par ailleurs organisé plusieurs manifestations, dont huit événements techniques qui ont réuni plus de 600 participants au total, une journée de valorisation des projets "tri et valorisation des plastiques issus des déchets d'équipements électriques", les "jeudis d'Axelera", des sessions "goût de l'innovation", etc.

Aide aux entreprises et internationalisation

Le pôle a par ailleurs poursuivi ses actions orientées vers le développement territorial, avec en particulier l'étude de cartographie des gisements d'énergies fatales sur la Vallée de la Chimie et sur les plateformes grenobloises (en cours), ainsi qu'une étude préparatoire au projet de création d'une filière « friche industrielle » en Rhône-Alpes.

Axelera a mis en place en 2014 un plan de développement à l'international basé sur trois axes : rayonnement scientifique, l'accompagnement à l'Europe et l'aide au développement à l'international.

Pour 2015, la structure ambitionne de renforcer son rôle dans la création de valeurs pour ses entreprises adhérentes, tout en poursuivant son internationalisation.

Le pôle de compétitivité a été créé en 2005. Il rassemble et coordonne les acteurs de l'industrie, de la recherche et de la formation en chimie et en environnement en Rhône-Alpes, et revendique plus de 300 adhérents. Déjà 200 projets de R&D ont été labellisés par le pôle et financés pour un budget global supérieur à 700 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :