Risque de paralysie dans les tribunaux de commerce

 |   |  97  mots
(Crédits : Reuters)
Le 8 décembre, un mouvement national des juges consulaires des tribunaux de commerce est prévu contre le projet de réforme de la justice commerciale.

Le tribunal de commerce de Lyon sera t-il bientôt à l'arrêt? Le projet de réforme de la justice commerciale du ministre de l'Économie, Emmanuel Macron ne passe pas auprès des juges consulaires. À partir du 8 décembre, ils entameront, notamment à Lyon mais également à Saint-Etienne, un mouvement national de grève, décidé par la conférence générale des juges consulaires de France.

D'autres tribunaux de commerce en Rhône-Alpes pourraient également être concernés. Pour les mêmes motifs, les mandataires et administrateurs judiciaires ont également entamé un mouvement depuis le 28 novembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/12/2014 à 8:14 :
Il ne faut pas les empecher de faire leurs petits arrangements entre amis.... delinquance en cols de juges et de mandataires...
Réponse de le 04/12/2014 à 10:33 :
Avant de parler de délinquance et d'arrangements assurez vous de savoir comment fonctionnent les tribunaux. Et prenez vous en plutôt aux membres du gouvernement qui ont une retraite à vie, je dis bien à vie pour pas moins de 3000.00 euros par mois après 6 mois de poste.
Prenez vous en aux députés, aux sénateurs qui n'entendent pas revoir leur salaire à la baisse et qui comptent bine conserver leurs avantages fiscaux et sociaux jusqu'au bout.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :