Privatisation de St Exupéry : la CCI de Lyon veut jouer son rôle

 |   |  189  mots
(Crédits : JEAN-FRANCOIS MARIN,2007)
Dans le processus de privatisation des Aéroports de Lyon, le président de la CCI de Lyon Emmanuel Imberton indique que la CCI de Lyon actionnaire à 25 % entend pleinement jouer son rôle.

"Notre seul objectif est de défendre les intérêts des entreprises et d'agir pour que notre aéroport continue son déploiement au service du développement économique des activités internationales des entreprises et de l'attractivité du territoire de Lyon et de Rhône-Alpes," a souligné mardi Emmanuel Imberton.

Le président de la CCI de Lyon a réagi à l'intégration de la privatisation des Aéroports de Lyon dans le projet de loi sur l'activité et l'égalité des chances économiques du gouvernement.

Actionnaire à 25 %

"Dans le cadre du pacte d'actionnaires qu'elle a signé avec l'État, la CCI de Lyon entend jouer pleinement son rôle d'actionnaire à 25 % de la SA Aéroports de Lyon", rappelle également Emmanuel Imberton.

La CCI de Lyon dit observer "avec attention" l'ouverture du capital de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Les propositions nombreuses, Françaises et internationales, illustrent la dimension fortement stratégique du sujet. Emmanuel Imberton doit par ailleurs, s'exprimer début décembre sur ce sujet, en amont de la présentation en Conseil des ministres, de la loi Macron sur l'activité et l'égalité des chances économiques

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :