Startup : Accord entre le MassChallenge et Lyon

 |   |  291  mots
(Crédits : MassChallenge)
Le Grand Lyon a signé mercredi 8 octobre un partenariat avec le MassChallenge, le plus gros accélérateur de startups du monde, basé au Massachusetts (USA). En 2013, les startups issues de ce programme ont généré 194 millions de dollars de revenus et créé près de 4 000 emplois.

En déplacement à Boston dans l'état du Massachusetts dans le cadre de sa visite américaine de 8 jours, le président du Grand Lyon, Gérard Collomb, a signé un protocole d'accord avec le MassChallenge, le plus gros accélérateur de startups du monde. Le sénateur-maire avait déjà fait part de son intérêt pour ce programme lors de la visite à Lyon, en septembre dernier, du gouverneur du Massachusetts.

C'est Thierry Alvergnat, cofondateur et directeur du Cluster Edit, qui l'a annoncé sur son compte Twitter.

Le plus gros accélérateur de startups

"Il s'agit essentiellement d'un cadre général de coopération entre les écosystèmes d'entreprise de Lyon et de Boston en général, mais plus particulièrement ici avec MassChallenge", a déclaré Amir Eldad, responsable international du MassChallenge, cité par le Boston Herald.

Sous la forme d'une organisation non lucrative, il s'agit du plus gros accélérateur de startups du monde. Il a été lancé en 2010 à Boston par John Harthorne et Akhil Nigam, deux anciens conseillers en entreprise. Chaque année, des centaines de startups postulent pour intégrer ce dispositif. En 2013, 128 sociétés ont été retenues. Depuis sa création, près de 489 startups sont déjà passées par le MassChallenge

En 2013, elles ont généré 194 millions de dollars de revenus et créé près de 4 000 emplois selon le site de l'organisation. En 2013, le MassChalenge s'est installé en Israël. Il s'implantera au Royaume-Uni d'ici décembre 2014.

Le Grand Lyon doit détailler cet accord, lundi lors d'une conférence de presse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :