Lyon s'en sort bien cet été

 |   |  489  mots
(Crédits : Laurent Cérino/Acteurs de l'économie)
Le nombre de touristes visitant l'agglomération a progressé de 4,2 % par rapport à l'été 2013, malgré une mauvaise météo et la crise.

Ce n'est un secret pour personne l'été a été pourri. Un peu partout en France, les professionnels du tourisme font grise mine. En attendant le bilan régional pour Rhône-Alpes, dans l'Isèrele Rhône, on affiche déjà des résultats en demi-teinte. Le Grand Lyon, comme ailleurs, a subi les conséquences d'une météo exécrable. Mais pourtant la fréquentation touristique estivale est restée stable en 2014 dans l'agglomération. Selon les chiffres d'ONLYLYON Tourisme et Congrès dévoilés ce jeudi, plus de 86 000 personnes ont été accueillies entre le 1er juillet et le 21 août 2014 soit plus 4.2 % par rapport à 2013 sur la même période.

La tendance courts séjours urbains

Cela confirme la tendance de courts séjours urbains, en compléments des destinations balnéaire classiques, pour François Gaillard, directeur d'ONLY LYON Tourisme:

"Cette tendance n'est pas nouvelle. On l'observe depuis le début de la crise, mais elle se confirme. Les vacances trois semaines à la mer, c'est du passé. Désormais on complète par des week-ends, des visites à des amis, à la famille, et ça, c'est propice au tourisme urbain",

La tendance des petits budgets est aussi favorable à la vente de produits comme les citycards (+10 % cet été). L'OT a également enregistré une hausse des visites guidées : (+ 7 %).

Les européens très présents

Pour l'été 2014, les étrangers représentent plus de la moitié des touristes accueillis, mais la part des visiteurs français est en nette progression, 11 points de plus par rapport à 2013, pour atteindre toutes régions confondues 45 %, contre 34 % à l'été 2013. Parmi les visiteurs étrangers, les touristes européens sont majoritairement représentés, particulièrement les Espagnols et les Allemands et hors Europe, les Américains et les Australiens. Conséquence de l'intérêt grandissant des pays lointains pour la destination lyonnaise, ces derniers représentent plus de 10 % des visiteurs étrangers accueillis, les Américains arrivant même en tête en juillet. L'ouverture de la ligne Lyon-Dubaï explique selon l'OT, la présence importante des Australiens à un niveau jamais vu jusqu'ici.

Le tourisme d'affaire s'intensifie

Avec quatre manifestations internationales se sont tenues durant juillet et août à Lyon avec un total de 5 300 participants. Ces congrès se sont déroulés avec une durée moyenne de 4,75 jours, bien au-dessus de la durée moyenne des congrès en France de 2,5 jours. Pour l'Office du Tourisme cela a permis : "de compléter de manière significative l'activité de la destination sur la période estivale."

Il faudra toutefois recroiser toutes ces tendances estivales avec les prochains chiffres de l'hôtellerie que publiera la CCI de Lyon. "On peut avoir un paradoxe les chiffres de l'OT ne sont pas forcément ceux de la destination. Les gens ont moins d'argent et vont avoir tendance à économiser sur l'hôtellerie pour se garder quelques plaisirs", nuance François Gaillard.

Actualisé le 29/08/14 à 10h23

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/08/2014 à 10:26 :
Lyon se confirme parmi les " belles destinations" en France pour nos voisins européens et étrangers ! Bravo aux efforts d' accueil de l' OT.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :