Des changements pour les électeurs

 |   |  181  mots
(Crédits : DR)
Le scrutin de dimanche sera marqué par quelques modifications. Notamment dans les communes de moins de 1000 habitants, la carte d'identité ne sera plus obligatoire.

La préfecture du Rhône a communiquée ce jeudi sur les modalités des scrutins municipaux des 23 et 30 mars prochain : 

Dans les communes de moins de 1 000 habitants :

  • La présentation de la carte d'identité n'est désormais plus obligatoire.
  • Le panachage, c'est-à-dire l'acte d'ajouter et de rayer des noms est toujours possible à condition que ce nom soit déclaré candidat à la préfecture. Dans les localités de 1 000 à 3 500 habitants, le panachage est désormais interdit.
  • Pour les conseillers communautaires, l'élection se fait au suffrage indirect. En fonction du nombre de siège à pourvoir, le maire, les adjoints et les conseillers seront également conseillers communautaires.

Dans les communes de plus de 1 000 habitants :

  •  Pour la première fois, l'élection des conseillers communautaires se fait au suffrage direct avec le même bulletin qui sert à voter pour le candidat à la mairie. Deux listes de candidats apparaîtront donc sur le même bulletin de vote.
  • Dans ces communes, la pièce d'identité reste indispensable et la parité sur les listes électorales obligatoire contrairement aux communes de moins de 1 000 habitants.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :