Gratuité des TCL : "pas significatif" pour le Sytral

 |   |  165  mots
(Crédits : Acteurs de l'Economie)
Selon l’autorité des transports, la hausse de la fréquentation n’a pas atteint 5% durant le week-end malgré un réseau gratuit en raison d’un pic de pollution.

Les particules fines font toujours parler d'elles. Alors que le département du Rhône reste en niveau d'alerte, le Sytral a fait lundi matin un premier retour sur la gratuité du réseau ce week- end. "Les comptages qu'on a effectués montrent qu'on a une hausse de fréquentation à moins de 5% par rapport à un week-end normal. On ne peut pas dire que ce soit significatif" affirme lundi, Bernard Rivalta, président du Sytral.  "Il y a eu un effet d'aubaine, mais sans plus et on a observé des pics de fréquentation plutôt dans le centre que de l'extérieur vers l'intérieur de la ville". Réservé, pour ne pas dire hostile, depuis longtemps à la gratuité des transports lors des pics de pollution, le patron du Sytral insiste sur le coût de cette première expérience : 1 million d'euros pour deux jours. Le réseau TCL sera encore gratuit ce lundi et ce mardi mais seulement aux heures de pointe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2014 à 14:59 :
Com très timide réelle sur le sujet de la part du Sytral. D'autre part, la problématique des trajets en automobile n'a rien à voir en semaine pendant laquelle les trajets sont majoritairement d'ordre professionnel.
Avec les transports en commun, parmi les plus chers de France, je trouve ces arguments très faibles.
1 million d'euros de pertes face à 1 million de personnes qui respirent un air cancérigène. A chacun de faire son choix!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :