[Vous avez dit vacances ? Paroles de patrons 1/5] “Prendre des vacances est compatible avec une vie professionnelle bien remplie” (Anne Chauder, Dômes Pharma)

 |   |  533  mots
Anne Chauder, Dômes Pharma
Anne Chauder, Dômes Pharma (Crédits : DR)
La Tribune questionne tout au long de l’été plusieurs dirigeants d’Auvergne-Rhône-Alpes sur leur rapport aux vacances. Entre injections sociétales, plus-value pour l’entreprise et pour soi, ces femmes et ces hommes se livrent sans détour. Cette semaine, Anne Chauder, présidente du directoire du groupe auvergnat Dômes Pharma (62 millions d’euros de chiffre d’affaires consolidés, 360 salariés) milite pour un équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

"À bien y réfléchir, je prends pas mal de vacances. Mes enfants ont 5 et 7 ans : c'est important pour moi de passer un peu de temps avec eux à toutes les vacances scolaires. Au-delà de ces périodes imposées, je m'accorde du temps pour moi et ma famille. Cela ne m'empêche pas de développer mon business. Je crois que c'est une manière d'être plus efficace.

Tout au long de l'année, je ne travaille jamais les mercredis matin. Cela me permet de prendre du temps avec mes fils et de partager avec eux une de mes passions : l'équitation. Tous mes collaborateurs le savent, c'est sacré. Personne ne m'impose de rendez-vous le mercredi matin. C'est aussi une façon leur de montrer que ce temps libre est important. Je ne valorise jamais un travail réalisé à coup d'heures impossibles, sans vacances et sans s'accorder de temps pour soi. Cela n'empêche pas d'être très impliqué dans son travail et d'adorer ce qu'on fait.

Je voyage à l'étranger pour le travail. J'adore aller sur le terrain avec nos équipes. Cela me donne l'occasion de découvrir des endroits insoupçonnés qui sont magnifiques, dans lesquels je ne serai pas venu en vacances et me donne des idées de destination qui sortent des sentiers battus. Pour les vacances, les enfants étant petits, je reste en France. Il y a de très beaux endroits à découvrir, l'idée, c'est de ne pas partir trop loin. Au bord de la mer, à la montagne. J'aime beaucoup faire des balades à cheval et me reconnecter avec la nature. Et en France nous avons de quoi faire."

Vers un équilibre de vie

"Dômes Pharma ne ferme plus l'été comme par le passé. La société fermait alors dans la logique du "tout le monde part en même temps, comme ça tout le monde sera tout le temps-là pour travailler." L'entreprise a grossi, ce temps est révolu. J'incite mes équipes à s'organiser entre elles : je crois beaucoup en une espèce d'autorégulation et de responsabilisation des équipes par rapport à ce sujet.

Je veux pousser davantage cet équilibre entre vie privée et vie professionnelle au sein de l'entreprise. J'essaie de faire avancer cette idée, de décomplexer les collaborateurs en montrant l'exemple. Mais cela ne se fait pas du jour au lendemain.

Nous venons d'un monde, dans mon entreprise comme dans la société française, dans lequel nous vouons un certain culte au présentéisme et aux longues journées. Plus on doit les remplir, plus cela semble bien. Personnellement : je n'en suis pas convaincue.

J'ai encore des collaborateurs qui ont des complexes à prendre des vacances en dehors des périodes très balisées, comme l'été ou la période de Noël, comme si on allait leur faire des reproches. Alors qu'à partir du moment où l'on s'organise pour que le travail soit fait, pour que ce ne soit pas toujours les mêmes qui en profitent, je pense qu'ils peuvent les prendre au moment où ils en ont envie. Prendre des vacances se concilie tout à fait avec une vie professionnelle bien remplie."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :