[Ce qui m'inspire 1/5] Guillaume Verney-Carron : "Inventer l’entreprise de demain"

 |   |  260  mots
(Crédits : Jean-Jacques Raynal)
Cet été, Acteurs de l'économie-La Tribune questionne les figures entrepreneuriales régionales autour du concept de l’inspiration. Premier épisode avec Guillaume Verney-Carron, directeur général de la PME stéphanoise éponyme, spécialiste des armes de chasse. Il invoque, pêle-mêle, l'adrénaline du risque, l'héritage et un livre.

Acteurs de l'économie-La Tribune. Qu'est-ce qui vous inspire dans votre quotidien d'entrepreneur ?

Guillaume Verney-carron : Pas une journée ne ressemble à une autre. Aucune routine dans mon métier d'entrepreneur, je passe sans cesse d'une chose à l'autre, d'un contexte à un autre, d'un enjeu à un autre.

C'est excitant d'inventer l'entreprise de demain, de travailler à son avenir. Il s'agit d'une belle aventure humaine au quotidien car seul, vous ne pouvez rien. Il faut mobiliser les équipes autour d'un projet porté par tous.

J'adore prendre des risques, calculés bien sûr, et poser ma vision, ma stratégie. Au fil des années, j'ai appris à prendre du recul, de la hauteur, à ne plus me laisser gouverner par l'urgence du quotidien.

Qu'est ce qui vous a donné envie d'être entrepreneur ?

Mon père était entrepreneur, il a longtemps dirigé l'entreprise mais ce n'était pas une vocation pour moi. J'étais assez insouciant quand j'étais jeune. Le salariat me convenait très bien.

Et puis, en mûrissant, j'ai appris à apprécier cette fabuleuse liberté que vous donne l'entrepreneuriat, cette excitation grisante que vous procure le droit de prendre des décisions.  

Une lecture à conseiller à un...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :