Cybersécurité : sur le SI comme sur la route, tous responsables !

 |   |  914  mots
(Crédits : DR)
A l'ère numérique, la cybersécurité est un fléau. Face à la menace, nous sommes dans une urgence comparable à celle de la route dans les années 1970, à savoir : sécuriser les machines et sensibiliser les usagers avance, dans une tribune pour Acteurs de l'Economie-La Tribune Alexandre Ginon, co-fondateur et associé de Certilience.

Alors qu'une entreprise sur deux a déjà été victime d'une cyberattaque (chiffres AON2017), que WannaCry a fait plus de 200 000 victimes au printemps dernier selon l'agence Europol 2017 et que les cyberattaques coûtent chaque année 450 milliards de dollars aux entreprises (étude Lloyd's 2016), la cybersécurité est aujourd'hui sur toutes les lèvres.

Entre prise de conscience et manque de maturité, nous sommes aujourd'hui, face à ce fléau de notre ère numérique, dans une double urgence, comparable à celle de la route dans les années 1970, à savoir : sécuriser les machines et sensibiliser les usagers.

Un accident n'arrive jamais par accident

Comme l'évoquait cette campagne de sensibilisation de la sécurité routière il y a une dizaine d'années, "un accident n'est pas une fatalité, mais un enchaînement de circonstances et de décisions dont l'issue est prévisible".

Il en va de même pour la sécurité informatique, à ceci près, fort heureusement, que les cyber-attaques sont, jusqu'ici, rarement mortelles.

Mais les conséquences d'une "infraction apparemment anodine" peuvent également être tragiques. Les spécialistes ont par exemple souligné que pour la fameuse attaque WannaCry de mai 2017,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :