L'advisory board : féminisation, rajeunissement et digitalisation

 |   |  724  mots
(Crédits : DR)
L'intérêt d'un advisory board pour une startup, une petite entreprise ou une PME n'est plus à démontrer. Ainsi, de nombreux dirigeants s'adjoignent-ils les lumières d'un conseil des sages qui les accompagne dans leur stratégie et dans leurs choix. Mais un advisory board, c'est avant tout une aventure humaine. Et personnelle. Une aventure que raconte Renaud Sornin, co-fondateur et dirigeant d'Attestation Légale qui a fait le choix de le féminiser, le rajeunir et le digitaliser.

La transformation digitale, la parité et la diversité sont aujourd'hui, les sujets au cœur de la dynamique entrepreneuriale.

La femme est l'avenir de l'homme. Le jeune est l'avenir du vieux. Ces phrases peuvent faire sourire. Elles doivent cependant être prises avec sérieux. D'autant qu'on est loin de les mettre en pratique dans le monde de l'entreprise, dès lors que l'on gravit les échelons. Peut-être même encore moins, quand il s'agit d'intelligence collective. Le travail quotidien avec un advisory board fortement féminisé et rajeuni* me conforte dans cette conviction.

Ni jeunesse ni féminisme

La diversité induit la différence des points de vue. Dans un conseil de surveillance exclusivement masculin et dont l'âge minimum est supérieur à 40 ans, les échanges sont parasités par des enjeux d'égo, tournant souvent au combat de coqs. Résultat : l'inefficacité, pour ne pas dire plus. Dans un board où des femmes, expertes dans leur métier, jouent leur rôle à part entière, le comportement des hommes change. Les égos se diluent et s'apaisent. La structure devient un véritable lieu d'échanges et de brassage d'idées dont le fonctionnement devrait constituer un modèle pour toutes les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/12/2017 à 17:37 :
Féminisation et digitalisation : je ne suis pas sûr, en ce moment, qu'associer les doigts aux femmes soit une bonne idée ! XD (Rappel : digital renvoie aux doigts. En français, c'est numérisation qu'il faut utiliser...)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :