Après six mois de présidence, quel bilan pour Emmanuel Macron ?

 |   |  718  mots
(Crédits : DR)
Le 7 novembre dernier a marqué les six mois de l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République. Un premier semestre marqué par des réformes, dans trois domaines principaux : économique, social et la sécurité. Raphael Pastria, maître de Conférences en droit public à l’Université d’Auvergne et membre du centre de recherche M. de l’Hospital, dresse un premier bilan.

Le 7 novembre dernier a marqué les six mois de l'élection d'Emmanuel Macron. Quant aux réformes, ce semestre a été mené tambour battant. Ce sont environ cinquante engagements qui, reprenant le programme du candidat Macron, ont été soit transformés en réformes (lois, ordonnances, décrets), soit lancés. D'autres sont encore à l'état de projet. A ce jour, trois principaux domaines ont été réformés : le domaine économique, le domaine social et enfin celui de la sécurité.

IFI, taxe d'habitation

En matière économique les principales réformes visent d'abord à faire des économies. Celles achevées sont relatives à la taxe d'habitation et à l'ISF. Elles figurent déjà dans la loi de finances pour 2018. Ainsi, la taxe d'habitation sera supprimée pour 80 % des Français à horizon 2020. Le calendrier a été rallongé par rapport à ce qui avait été annoncé. Les communes sont vent debout contre cette réforme qu'il va falloir compenser. Des enveloppes ministérielles sont également diminuées.

Par ailleurs l'ISF a été remplacé par l'IFI. En matière immobilière, a été instauré un prélèvement forfaitaire unique (30 %) sur les revenus du capital. Des baisses d'impôts à hauteur de 11 milliards sont...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :