L'Homme préhistorique, un entrepreneur avant l'heure

 |   |  726  mots
(Crédits : DR)
Marylène Patou-Mathis, directrice de recherche au CNRS, rattachée au département préhistoire du Muséum national d’histoire naturelle

À cette question la réponse est oui, si l'on considère qu'un entrepreneur est celui qui innove, qui renouvelle ses techniques ou ses stratégies, ici de subsistance, pour améliorer sa situation, mais surtout celle de son groupe ou de sa communauté d'appartenance. Le préhistorien travaille sur le temps long ; ce qui lui permet d'avoir une vision globale des réponses adaptatives face à des changements extérieurs, environnementaux, mais aussi internes, sociétaux. Celles-ci étant perçues au travers des innovations qui jalonnent notre histoire, même lointaine, celle de notre lignée aujourd'hui représentée par une seule espèce : Homo sapiens.

Depuis les origines, une longue succession d'innovations a permis à nos ancêtres  de  résoudre les difficultés auxquelles ils ont été confrontés. Grâce aux nouvelles connaissances acquises au fil du temps et à leur capacité d'entreprendre, les premiers humains ont développé des savoirs et des savoir-faire qui ont permis à notre espèce d'occuper et d'exploiter tous les biotopes. Dès l'acquisition de la bipédie permanente, il y a plus de six millions d'années, les mains, qui ne sont plus indispensables à la locomotion, peuvent manipuler des objets,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :