La force de l'optimisme doit irriguer l'esprit entrepreneurial

 |   |  548  mots
(Crédits : VIC/ADE)
"L'optimisme est une philosophie qui conduit à se dépasser et à aller toujours de l'avant", assure dans cette tribune le navigateur et skippeur François Gabart, qui, à bord de son maxi-trimaran Macif, tente actuellement de battre le record du tour du monde en solitaire en moins de 49 jours.

L'Optimist  était le nom de mon premier bateau. Cela ne s'invente pas. Bien plus qu'un nom, ce mot est celui qui me caractérise le mieux. Un état d'esprit qui a pris racine très tôt, au cours de ma jeunesse et qui ne m'a jamais quitté depuis, me guidant en mer durant une course ou sur terre lors de la construction d'un bateau.

Être optimiste est un leitmotiv, une façon de voir la vie, une philosophie qui conduit à se dépasser et à aller toujours de l'avant. Lorsque l'on se retrouve au large, seul aux commandes de son embarcation qui avance à grande vitesse, confronté à des problèmes, une nature capricieuse, des doutes quotidiens, et des inquiétudes, car rien ne se passe comme prévu, l'optimisme permet de garder la tête haute et le sourire, de conserver la confiance en soi malgré les obstacles et les défis à relever.

Défis

On doit ainsi trouver la solution au plus profond de soi-même pour avoir la force de continuer et de ne pas abandonner afin d'aller toujours de l'avant. Cela demande un effort à la fois physique et mental. Quand je suis au milieu des océans dans un environnement extraordinaire, mais dangereux, l'optimisme est ainsi mon seul guide. C'est lui qui me donne cette...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :