La force de l'optimisme doit irriguer l'esprit entrepreneurial

 |   |  548  mots
(Crédits : VIC/ADE)
"L'optimisme est une philosophie qui conduit à se dépasser et à aller toujours de l'avant", assure dans cette tribune le navigateur et skippeur François Gabart, qui, à bord de son maxi-trimaran Macif, tente actuellement de battre le record du tour du monde en solitaire en moins de 49 jours.

L'Optimist  était le nom de mon premier bateau. Cela ne s'invente pas. Bien plus qu'un nom, ce mot est celui qui me caractérise le mieux. Un état d'esprit qui a pris racine très tôt, au cours de ma jeunesse et qui ne m'a jamais quitté depuis, me guidant en mer durant une course ou sur terre lors de la construction d'un bateau.

Être optimiste est un leitmotiv, une façon de voir la vie, une philosophie qui conduit à se dépasser et à aller toujours de l'avant. Lorsque l'on se retrouve au large, seul aux commandes de son embarcation qui avance à grande vitesse, confronté à des problèmes, une nature capricieuse, des doutes quotidiens, et des inquiétudes, car rien ne se passe comme prévu, l'optimisme permet de garder la tête haute et le sourire, de conserver la confiance en soi malgré les obstacles et les défis à relever.

Défis

On doit ainsi trouver la solution au plus profond de soi-même pour avoir la force de continuer et de ne pas abandonner afin d'aller toujours de l'avant. Cela demande un effort à la fois physique et mental. Quand je suis au milieu des océans dans un environnement extraordinaire, mais dangereux, l'optimisme est ainsi mon seul guide. C'est lui qui me donne cette espérance.

En outre, lors de ces expériences, je me rends compte que seul, je ne pourrais pas être à ce niveau et m'accomplir pleinement si je n'étais pas entouré par une équipe dont le travail est fondamental. Ces personnes qui la composent me ressemblent, portent des valeurs communes et disposent de compétences que je n'ai pas. Elles m'apportent ainsi la substantifique moelle qui me manque et font que le projet peut se concrétiser avec la satisfaction du travail accompli. A l'image d'un dirigeant qui souhaite que son entreprise vive. Un challenge de chaque instant pour lequel l'optimisme est un formidable allié. Se plaindre serait une perte d'énergie alors que sourire permet de mieux gérer les impondérables.

Bénéfices

Être positif n'est pas un doux rêve utopique, cette force est en nous, il suffit de la saisir. Elle demande néanmoins un travail de chaque instant en se fixant des objectifs, en se donnant des petits défis à résoudre qu'il ne faut surtout pas négliger pour en observer les bénéfices pour soi et pour les autres qui vous entourent. Ce que j'espère réussir à faire auprès de mon équipe présente à tous les stades du projet, de l'amont à l'aval d'une course.

Lire aussi :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :