Faut-il surprendre pour entreprendre ?

 |   |  516  mots
(Crédits : DR)
Un bon moyen pour entreprendre est de commencer par se surprendre. Un jour, on se dit : « Et pourquoi pas ? Pourquoi cela n'existerait-il pas ? » La plupart des entrepreneurs sont animés par une idée, une vision, une envie profonde et insatiable de changer, d'améliorer l'existant. C'est d'ailleurs ce qui motive, dans un premier temps, leurs initiatives entrepreneuriales.

Ils envisagent le monde d'une façon différente et désirent partager leur vision avec le plus grand nombre pour apporter de nouvelles perspectives.

Une idée peut être plus ou moins révolutionnaire, mais les idées les plus impactantes sont celles qui apportent une innovation en anticipant les besoins et les attentes d'un public précis. C'est la raison pour laquelle l'innovation et l'effet de surprise sont intrinsèquement liés. Néanmoins, l'innovation peut aussi être le résultat d'observations simples, voire d'évidences.

Nous avons imaginé BlaBlaCar en partant d'un problème personnel très basique : la majorité des conducteurs voyagent à vide quand ils prennent leur voiture, alors que des millions de voyageurs sont insatisfaits du coût et de la praticité des autres moyens de transport. Mais le succès de cette solution impliquait de bousculer les habitudes de consommation et de remettre en cause les idées préconçues.

Canaliser l'effet de surprise

L'innovation passionne, mais elle peut également susciter des réticences. Il est donc essentiel de canaliser l'effet de surprise lié à l'innovation pour qu'elle soit pleinement attrayante tout en étant rassurante. Pour conserver cet équilibre au sein de BlaBlaCar, nous nous sommes concentrés sur les retours d'expériences de nos membres afin de rester proches de leurs attentes et de créer les conditions d'une relation de confiance entre les utilisateurs. Nous avons mis en place un service « Relations membres » dédié, un système abouti d'avis entre nos membres et des paiements en ligne sécurisés.

La nouveauté surprend le consommateur

Aujourd'hui, une communauté de dix millions de membres fait confiance à BlaBlaCar et voyage en toute sérénité. Les conditions sont réunies pour permettre le développement et la mise en œuvre de l'idée initiale qui prend forme et atteint un public toujours plus nombreux. Elle est désormais largement adoptée, malgré les réticences, l'incrédulité et les obstacles que l'on a rencontrés lors des premières années. Le métier de l'entrepreneur, c'est également celui de convaincre et son atout, c'est de créer la surprise. La nouveauté surprend le consommateur. Et à force de surprises et d'expériences positives, le covoiturage s'est largement démocratisé.

Vision alternative

Depuis maintenant près de dix ans, notre start-up a créé et transmis l'idée d'une vision alternative à celle établie de « voiture individuelle ». Au-delà du covoiturage, nous avons participé au développement de l'économie collaborative dans son ensemble. Dans le cas de BlaBlaCar, l'effet de surprise a donc été au cœur de nos engagements entrepreneuriaux et de notre communication.

À tel point, que c'est nous, désormais, qui sommes surpris par l'ampleur de l'adhésion des nouveaux membres à notre vision de départ. Avec plus de deux millions de voyageurs chaque mois et plusieurs dizaines de milliers de requêtes par minute, l'effet démultiplicateur d'une communauté virale et du bouche-à-oreille est fascinant.

Mais entreprendre, c'est constamment se remettre en cause pour toujours réussir à anticiper les besoins des utilisateurs. Afin de surprendre, encore et toujours !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2014 à 10:25 :
Il faut d'abord travailler sans relâche pour entreprendre et réussir. Adeptesdes 35h et des RTT, oubliez! :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :