Philippe Brun (SergeFerrari) : "L'économie de la mer est le sujet des 10 prochaines années"

 |   |  1691  mots
(Crédits : DR)
Le directeur délégué du fabricant isérois de matériaux composites, une ETI de 730 salariés (158,5 M€ de chiffre d'affaires en 2016), vise l'équilibre financier de l'activité recyclage à l'horizon de 3 ans. Il évoque les ambitions de l'industriel dans le maritime où il a pris une première position dans les cages étanches pour l'élevage de poissons. L'entreprise n'entend pas renoncer au solaire et a noué un partenariat avec CEA Tech.

Acteurs de l'économie - La Tribune. SergeFerrari Group évolue dans un secteur très concurrentiel, celui du textile technique et des composites. Quelle spécificité le groupe met-il en avant vis-à vis-de ses clients ?

Philippe Brun. Nous sommes une petite entreprise européenne en mesure d'aller vers de grands clients mondiaux de par notre capacité d'innovation. Nous proposons des produits uniques dans les univers de l'architecture, de l'industrie et le grand public. Des produits qui cumulent légèreté, durabilité et facilité de construction et de déconstruction.

Or, dans toutes les opérations immobilières la phase d'instruction est longue mais l'étape édification, proprement dite, s'est raccourcie. Il faut accélérer la réalisation. Des matériaux comme les nôtres y concourent. Je citerai la toiture extérieure du stade de l'Olympique Lyonnais exécutée en huit semaines. Recourir à l'acier, au ciment, ou au verre aurait pris plus de temps pour quelque chose de plus lourd. De plus notre solution n'a coûté que 450 000 euros sur une enveloppe globale de 450 millions pour l'enceinte.  Pour la Coupe du monde de football en Russie, qui se déroulera en juin et juillet 2018, nous livrerons la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :