P. Pelletier : "L'arsenal juridique et financier de la rénovation énergétique est stabilisé"

 |   |  1173  mots
(Crédits : DR)
Philippe Pelletier, chargé par les pouvoirs publics de conduire le Plan Bâtiment Durable, lancé en 2009, réaffirme que la future réglementation doit dépasser la seule performance thermique du bâtiment pour une vision environnementale incluant le poids carbone de la construction. L'avocat parisien, spécialisé dans le droit de l'immobilier, estime nécessaire de travailler sur de nouveaux leviers pour viser une massification de la rénovation énergétique des logements pour atteindre les 500 000 par an. Dans le cadre du Plan bâtiment durable les 20 clusters éco-énergies ont constitué un réseau intercluster qui s'est réuni ce mercredi 13 à Marseille.

Acteurs de l'économie-La Tribune. Certains jugent que le cap de l'expérimentation vers la massification est difficile à passer en matière de performance énergétique. Partagez-vous ce constat ?

Il faut distinguer le secteur de la construction neuve de celui de la rénovation. En France, la construction obéit à des règles qui transforment le paysage de façon durable. La RT 2012 (règlementation thermique) a réduit par trois la consommation d'énergie par rapport à la RT 2005. Entre deux règlementations, des labels de préfiguration permettent aux acteurs de s'approprier les normes futures. Ainsi si des premiers surcoûts liés à la RT 2012 avaient été observés, ils sont désormais absorbés. Les grands promoteurs nous disent qu'ils livrent aujourd'hui des appartements à prix identiques par rapport à la RT précédente. Toutefois, il est possible que pour les plus petits acteurs, ce ne soit pas encore le cas.

Quant à la rénovation énergétique des logements, des objectifs ambitieux ont été fixés par la loi relative à la transition énergétique : rénover 500 000 logements par an à partir de 2017. Nous ne sommes pas encore à ce rythme mais la dynamique s'installe progressivement. Il nous faut...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :