Xavier Riescher (Panzani) "Nous ferons d'autres acquisitions en France et en Europe"

 |   |  1369  mots
(Crédits : DR)
Le groupe Panzani, entré en 2005 dans le giron de la firme espagnole Ebro Foods, numéro un mondial du riz et numéro deux des pâtes sèches, mise sur trois leviers de croissance : l'alimentation biologique après l'acquisition de Celnat, en Haute-Loire ; les produits frais et le créneau du premium. Xavier Riescher, directeur général de Panzani, dont le siège est installé à Lyon, détaille la stratégie du fabricant à cinq ans.

Acteurs de l'économie-La Tribune. Le groupe Ebro (Panzani) s'est offert Celnat, un des pionniers français du bio basé à Saint-Germain-Laprade en Haute-Loire, fin janvier dernier. L'achat de cette PME employant une soixantaine de salariés permanents pour 22 millions de revenus en 2015, constitue-t-il un premier pas dans ce segment ?

Xavier Riescher : Celnat s'inscrit dans une histoire familiale de meuniers qui se perpétue depuis le XIXe siècle. La cinquième génération est incarnée par Jérôme et Mathieu Celle qui ont conservé leur fonction respective de directeur général et directeur administratif et financier.

Cette entreprise va bien et nous allons accélérer son développement dans les céréales biologiques avec l'ambition de devenir le numéro un en France, à échéance de cinq ans. Animée par une culture de la qualité, elle possède une usine très moderne et a noué des partenariats avec de petits agriculteurs. Et elle a même ses propres remorques pour aller dans les champs alentour, en Haute-Loire. Cette acquisition intéressait beaucoup de monde y compris Distriborg.

Lire aussi : Wessanen/Distriborg s'offre le bordelais Ineobio

Avez-vous d'autres emplettes en vue dans le bio ?

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :