Tourisme, événement et territoire : le désamour grandit

 |   |  405  mots
(Crédits : DR)
Il n'est, dans le monde, plus de projet touristique ou événementiel qui ne voit surgir immédiatement une opposition. Ce phénomène qui s'amplifie conduit à reconsidérer, voire à remettre en cause, nombre de politiques d'investissement et de développement. Par Pascal Gustin, président d'Algoé.

Les exemples sont légion, à commencer par le plus emblématique de tous, l'attribution des Jeux Olympiques 2024 et 2028, qui a failli tourner au fiasco après les désengagements successifs de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :