DAF : une fonction de plus en plus créative

 |   |  615  mots
(Crédits : DR)
Depuis deux ans, les cabinets de recrutement sont de plus en plus sollicités par des PME (réalisant entre 10 à 20 millions d'euros de chiffre d'affaires) à la recherche d'un DAF dont le profil s'éloigne du "super comptable". Ces entreprises dynamiques ont désormais besoin d'un profil expérimenté, capable de dépasser son seul champ d'expertise et d'apporter une valeur ajoutée différenciante sur des thématiques transverses. Marine Diorcet, consultante senior - finance d'entreprise au sein du cabinet Robert Walters Auvergne-Rhône-Alpes, analyse ce phénomène en prenant l'exemple de la région.

Avec la présence d'ETI lyonnaises exposées à l'international et l'implantation de sièges Europe de grands groupes internationaux, la région Auvergne-Rhône-Alpes regorge d'entreprises prêtes à faire...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :