[Vous avez dit vacances ? Paroles de patrons 5/5] Fabrice Faure, Les Intérimaires Professionnels (LIP) : "Savoir profiter de la vie"

 |  | 772 mots
Le lyonnais Fabrice Faure, dirigeant du groupe d’intérim LIP, Les Intérimaires Professionnels, reste joignable durant ses vacances, mais s'applique à ne pas regarder son téléphone les après-midis.
Le lyonnais Fabrice Faure, dirigeant du groupe d’intérim LIP, Les Intérimaires Professionnels, reste joignable durant ses vacances, mais s'applique à ne pas regarder son téléphone les après-midis. (Crédits : DR)
[Série d'été / Interview] La Tribune questionne tout au long de l’été plusieurs dirigeants d’Auvergne Rhône-Alpes sur leur rapport aux vacances. Entre injections sociétales, plus-value pour l’entreprise et pour soi, ces femmes et ces hommes se livrent sans détour. Aujourd'hui, c'est au tour du lyonnais Fabrice Faure, dirigeant du groupe d’intérim LIP, Les Intérimaires Professionnels (160 agences pour 415 millions d’euros de chiffre d'affaires) de nous raconter sa vision des vacances. S’il s’accorde des temps de repos bien mérités dans l’année, il a choisi de ne pas couper pour autant le contact avec son milieu professionnel durant ses congés.

Aimez-vous vraiment les vacances ? Que représente cette période pour vous ?

Fabrice Faure : J'adore les vacances ! J'aurais tendance à dire que jusqu'à mes 36/37 ans, j'en prenais assez peu et finalement un jour, mais philosophie a changé. Aujourd'hui, je prends environ sept semaines de vacances par année, avec généralement les deux à trois premières semaines d'août ainsi que des vacances scolaires pour mes enfants, et c'est très appréciable.

Cependant, dans un monde où l'on peut rester chez soi tout en travaillant, on ne se déconnecte pas toujours. De mon côté, je ne coupe d'ailleurs pas spécialement en vacances, les gens respectent mes congés mais je ne bloque aucune situation et je réponds à toute demande si nécessaire. Je préfère d'ailleurs essayer de partir car sinon, il est même possible que je me...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :