Municipales 2020 : A Aurillac comme à Clermont-Ferrand, candidats LR et LREM font front commun face au PS

 |   |  519  mots
Le duo Faidy/Brenas à l'assaut de Clermont-Ferrand
Le duo Faidy/Brenas à l'assaut de Clermont-Ferrand (Crédits : Twitter)
A Aurillac (Cantal) comme à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), les maires sortants PS font face à des liste d’alliance ex-LREM et LR au deuxième tour des municipales. Ce revirement ne colle pourtant pas au message défendu par les candidats LREM au premier tour.

Comme à Lyon ou à Bordeaux, afin d'obtenir le départ des maires sortants Olivier Bianchi (38,09 % des voix) à Clermont-Ferrand et Pierre Mathonier (48% des voix) à Aurillac, des candidats soutenus par la République en Marche se sont présenté face à eux au premier tour. Aujourd'hui, ils rejoignent tous les deux la liste du candidat LR au deuxième tour.

A Aurillac, Catherine Amalric (9,64 %), investie par le Mouvement radical social-libéral et soutenue par LREM rejoint Jean-Antoine Moins (42,34 %).

"Nos deux listes étaient déjà des listes d'ouverture. Nous avons retravaillé le programme, et nous avons été capable de faire preuve de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :