Et Dieu dans tout ça ?

 |   |  2107  mots
Fotolia
Fotolia (Crédits : Fotolia)
Dieu et la foi dans l'entreprise… Pour son deuxième anniversaire, RH en Rhône Alpes vous propose ce numéro spécial. Pourquoi un tel thème? Parce que la dimension spirituelle habite l'individu, quelque soient l'identité - catholique, protestante, musulmane, juive, agnostique, athée…- et le niveau d'engagement de ses convictions.

Parce qu'elle résonne bien au-delà de l'intimité personnelle et porte son rayonnement dans le champ professionnel. Parce que son empreinte séculaire et tentaculaire, autrefois omniprésente dans toutes les strates de la société et incontournable à chaque intersection des mondes politique et philosophique, a innervé la sphère économique et sociale. Ne sont-ce pas les protestants qui ont inspiré le principe de co-gestion en Allemagne, et les catholiques français qui ont préparé la naissance des allocations familiales ? N'est-ce pas à la doctrine sociale de l'Eglise que se réfèrent les dirigeants chrétiens pour cheminer spirituellement dans les marécages souvent piégés de l'économie ? Dès lors que l'homme est pourvu d'une conscience et que celle-ci est directement corrélée à sa spiritualité, l'entreprise accueille de plein fouet cet impact. Inévitablement.

 

Lorsqu'elle place l'homme au cœur de ses préoccupations, dans le respect de sa dignité et de sa croyance ou de son incroyance, la foi sert le dirigeant et le guide judicieusement dans ses décisions. Quand elle dérape, s'impose moralisatrice et s'éprend d'idéologie, quand elle élude avec opportunisme quelques règles élémentaires,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :