Le député de l'Isère Olivier Véran nommé ministre des Solidarités et de la Santé

 |   |  272  mots
(Crédits : Charles Platiau)
Le député de l'Isère LREM et rapporteur général de la commission des Affaires sociales Olivier Véran a été nommé ministre des Solidarités et de la Santé en remplacement d'Agnès Buzyn, a annoncé dimanche l'Elysée.

Olivier Véran, 39 ans, médecin neurologue de formation est nommé ministre des Solidarités et de la Santé. Il succède à Agnès Buzyn qui a annoncé, ce dimanche, qu'elle prenait la tête de liste du parti de la majorité présidentielle pour briguer la mairie de Paris aux prochaines élections municipales. Agnès Buzin remplace Benjamin Griveaux, ancien porte-parole du gouvernement, qui a renoncé à sa candidature suite à la diffusion sur internet de vidéos intimes.

"C'est un honneur que le président de la République et le premier Ministre aient pensé à moi. La tâche qui m'attends est immense. Je ne vais pas découvrir les dossiers, je suis prêt", a déclaré Olivier Véran à nos confrères du Dauphiné Libéré.

Olivier Véran est devenu député en 2012 sous la bannière socialiste en remplacement de Geneviève Fioraso alors nommée ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Il a rejoint les rangs macronistes pour les élections présidentielles de 2017, puis s'est fait réélire sous cette étiquette lors des élections législatives de 2017.

Celui qui indique, toujours au Dauphiné Libéré, "avoir continué à travailler un jour par semaine au CHU de Grenoble", est également rapporteur général des Affaires sociales à l'Assemblée nationale et membre du Conseil Général Auvergne-Rhône-Alpes.

Sur la table du nouveau ministre de la Santé : des crises. Allant du Coronavirus à la situation des hôpitaux français en passant par la réforme des retraites, dont il était jusqu'ici rapporteur de la commission spéciale chargée d'évaluer le projet de loi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/02/2020 à 18:51 :
Olivier Véran nommé ministre des Solidarités et de la Santé

Olivier Véran urologue .... Solidarités pour soigner Griveaux de ses troubles sexuels

Olivier Véran à la Santé ... ou la prison de la santé pour continuer à soigner Griveaux si des fois ce dernier se faisait pincer pour ses frasques sexuelles et manquements envers la gente féminine qu'il méprise autant que les membres de sa famille

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :