Jean-Luc Raunicher élu à la présidence du Fonds national pour le financement du dialogue social

 |   |  167  mots
(Crédits : DR)
Le président du Medef Auvergne-Rhône-Alpes décroche la présidence du Fonds pour le financement du dialogue social (AGFPN), un outil destiné à financer les organisations syndicales et patronales.

Jean-Luc Raunicher, l'actuel président du Medef Auvergne-Rhône-Alpes, est depuis le 1er janvier 2020, le nouveau président de l'Association de gestion du fonds paritaire national (AGFPN). Élu à la mi-décembre, il succède, pour deux ans, à Frédéric Souillot, CGT-FO, qui prend la vice-présidence.

"Je remercie vivement le conseil d'administration de sa confiance et suis honoré d'entamer ce mandat stratégique pour le financement et le développement des missions d'intérêt général des organisations syndicales de salariés et des organisations professionnelles d'employeurs," déclare dans un communiqué Jean-Luc Raunicher.

Un fonds de 128,1 millions d'euros

Ce fonds est destiné à financer les organisations syndicales et patronales, notamment pour leur contribution au dialogue social et à leur participation à la conception des politiques publiques.

Le fonds collecte, distribue, garantie et contrôle les ressources destinés aux organisations. Il est géré de façon paritaire et alimenté par la contribution des employeurs et une subvention de l'Etat. Il était de 128,1 millions d'euros en 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :