CNR : un nouveau président du conseil de surveillance

 |   |  140  mots
(Crédits : Alexandre Moulard/photothèque CNR)
Le conseil de surveillance de la Compagnie nationale du Rhône (CNR) a élu son nouveau président.

Serge Bergamelli, 63 ans, prend la tête du Conseil de surveillance de la CNR. L'administrateur civil succède à Michel Blanc, décédé il y a quelques mois.

Agrégé d'histoire, titulaire d'un diplôme d'études approfondies en histoire contemporaine, Serge Bergamelli est, depuis novembre 2018, contrôleur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), une institution qu'il a intégré en 2000 et où il a exercé plusieurs fonctions de direction après avoir mené une première partie de sa carrière dans divers ministères, de l'Éducation nationale à l'intégration, en passant par celui de la jeunesse et des sports.

Le concessionnaire du Rhône, producteur d'énergie renouvelable est gouverné par un conseil de surveillance et un directoire, toujours dirigé par Élisabeth Ayrault, dont le mandat a été renouvelé en 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2019 à 0:08 :
Un peu ... surpris que l’un des cadres dirigeants de la CDC accède à ce poste.
Je serais étonné que ce soit neutre.
Mme Ayrault a fait un énorme travail de modernisation, « d’alignement » des énergies, mais il reste bcp à faire pour élargir, même prudemment, les marchés et ressources de la CNR.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :