Minalogic : troisième mandat pour Philippe Magarshack

 |   |  258  mots
(Crédits : DR)
Et de trois ! Le vice-président exécutif chez STMicroelectronics, Philippe Magarshack, entame un troisième mandat à la tête de Minalogic, après avoir obtenu mi-avril le vote du conseil d'administration.

Un nouveau président élu, dans la continuité. C'est le président sortant, Philippe Magarshack, qui repart pour un troisième mandat d'une durée de deux ans, à la tête du pôle de compétitivité mondial des technologies du numériqueen Auvergne-Rhône-Alpes, Minalogic.

"Ce choix confirme la volonté de saluer le travail effectué lors de la précédente mandature et de poursuivre la feuille route déjà engagée", a estimé la direction par voie de communiqué.

Lors de sa dernière assemblée générale, qui s'est déroulée le 29 mars dernier, Minalogic s'était également doté de 8 nouveaux admnistrateurs sur 16 pour siéger au sein de son conseil d'administration.

"La nouvelle composition du CA traduit l'assise régionale du pôle avec des membres provenant des différents territoires de la région Auvergne-Rhône-Alpes et confirme la diversité et le dynamisme de notre écosystème", a ajouté la direction, dans un communiqué.

L'année 2017 a été riche pour le pôle, avec un total de 78 projets financés, et de deux participations à des appels à projets FUI.

Le pôle, qui compte 400 adhérents, a également poursuivi ses actions de mise en relation entre les grands groupes et PME/TPE avec l'organisation de sa première journée Open innovation à l'échelle Européenne avec les clusters partenaires de l'Alliance Silicon Europe.

Depuis sa création en 2005, Minalogic a labellisé 586 projets, ce qui représente 881 millions d'euros de subventions publiques et un investissement de R&D de 2,2 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :