Hop ! Air France : vers une suppression de la ligne Clermont-Lyon

 |   |  329  mots
(Crédits : Reuters)
Invoquant des raisons de rentabilité, la direction d'Hop Air-France aurait décidé de supprimer la liaison Clermont-Lyon à partir du 6 février, selon plusieurs sources syndicales.

La ligne Clermont-Ferrand-Lyon de la compagnie Hop, filiale d'Air France, devrait être supprimée le 6 février, selon une information divulguée par la direction à plusieurs responsables syndicaux, comme l'explique le quotidien La Montagne. Hop ! Air France mettrait en avant des arguments économiques pour justifier cette décision : avec "un taux de remplissage de 55 % en 2016, la ligne est restée déficitaire et la recette unitaire a fortement chuté en 2016".

Lire aussi : Léger trou d'air pour Hop-Air France à Clermont-Ferrand

La compagnie insiste sur le fait que sur cette distance (environ 200 kms), le transport aérien est exposé à une forte concurrence des autres moyens de mobilité à l'instar du covoiturage ou du train.

"Décision politique"

Mais pour des responsables syndicales, cet argumentaire ne tient pas. La CFDT assure de son côté que le taux de remplissage en fin d'année a atteint 68 %. De son côté la CGT dénonce une décision politique.

"La privatisation de la gestion des aéroports a conduit à mettre en danger ce service public [...] Pour moi c'est politique. On cherche à faire disparaître les aéroports comme celui de Clermont pour qu'il n'en reste qu'un seul au final, celui de Lyon", avance sur le site de France 3 Auvergne Arnaud Boucheix, délégué syndical CGT.

Lire aussi : Lyon, moteur de la nouvelle stratégie d'Hop-Air France

Déjà perturbée ces dernières semaines, et une rotation du week-end supprimée à l'automne, cette liaison doit reprendre normalement en début de semaine prochaine mais sera donc stoppée un mois plus tard. Deux vols quotidiens, du lundi au vendredi, disparaîtront ainsi. Cette suppression devrait avoir un impact sur le trafic de l'aéroport clermontois, qui transporte, à son départ, environ 15 000 voyageurs annuels, comme le rappel nos confrères de La Montagne. Reste à savoir si la nouvelle compagnie Fly Kiss, implantée depuis novembre 2016 sur le tarmac du Puy-de-Dôme, et qui nourrit de grandes ambitions, se saisira de cet espace disponible.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2017 à 11:48 :
Encore une fois...merci Air France et à sa filiale Hop!;un grand merci aussi pour le service public;dès que ce n'est pas assez rentable (soir disant);on abandonne purement et simplement.Cette compagnie aux tarifs assez élevés méritede péricliter.D'autres compagnies comme Dit Kiss ou Easy Jet méritent de s'implanter à Clermont que l'on veut rayer de la carte car pour ces gens là seul Lyon existe;c'est malheureux mais c'est ainsi...il faut se battre car Lyon veut tout (il faut se souvenir du gun...oùest il parti???)
a écrit le 05/01/2017 à 17:54 :
Clermont/Lyon par avion ? Et pourquoi pas St Etienne/Lyon ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :