Snapcar : pourquoi ce service de VTC se lance à Lyon

 |   |  329  mots
(Crédits : CC0 Public Domain)
L'application de VTC Snapcar étend son service à l'agglomération lyonnaise. Jusqu'alors présente uniquement en région parisienne, la société fondée en 2012 se différencie des autres compagnies de VTC par son offre à destination des entreprises.

Après Uber, AlloCab ou encore Chauffeur privé, un nouvel acteur des VTC fera son arrivée à Lyon le 12 décembre : Snapcar. Jusqu'alors uniquement présente en région parisienne, l'entreprise lancée en 2012 propose pour la première fois ses services en dehors de la capitale. "Lyon est performante sur le plan de la mobilité, mais en même temps, il existe un déficit sur la question des taxis puisqu'il y a un taxi pour 450 habitants, soit trois fois moins en ratio qu'à Paris", estime Yves Weisselberger, fondateur de Snapcar avec Dave Ashton.

"Le fort potentiel industriel" du territoire a notamment motivé l'implantation de l'entreprise au sein de l'agglomération. "Ces zones à l'extérieur de la ville ne sont pas toujours bien desservies, les déplacements pourront donc se faire plus facilement."

Voyage d'affaires

De fait, contrairement à ses principaux concurrents, Snapcar ne mise pas uniquement sur les courses instantanées et a développé une politique orientée vers une clientèle de professionnels. "Le voyage d'affaires est au cœur de notre stratégie", détaille Yves Weisselberger.

"Nous avons élaboré des fonctionnalités qui permettent aux entreprises de gérer cela comme une dépense, de l'analyser, de la contrôler avec par exemple du reporting, de la gestion de la politique voyage, ou du paiement centralisé avec les entreprises qui le souhaitent."

Cette activité à destination des entreprises représente au total 60 % du chiffre d'affaires de la société, dont le montant n'a pas été communiqué. Toutefois, selon Yves Weisselberger, Snapcar affiche une croissance à trois chiffres chaque année.

Lire aussi : Taxis contre UberPop : "Nous ne nous arrêterons que si l'appli cesse d'émettre"

Alors qu'à Paris Snapcar dispose d'un partenariat avec la SNCF, il n'a pas été étendu à Lyon. "Mais nous espérons que ce sera le cas prochainement."

Au total, 140 chauffeurs seront disponibles dès l'ouverture du service. Sur un an, Snapcar compte atteindre 1 000 chauffeurs, 10 000 utilisateurs et une centaine d'entreprises lyonnaises utilisatrices.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :