Lyon : 10 millions d'euros pour l'extension du tram T2

 |   |  660  mots
Le Tram T2  sera étendu de Perrache à Suchet à l'horizon fin 2019.
Le Tram T2 sera étendu de Perrache à Suchet à l'horizon fin 2019. (Crédits : CC BY-SA 3.0 Claude Villetaneuse)
Afin d'améliorer, à l’horizon fin 2019, les cheminements au sein du Pôle d'échanges multimodal (PEM) Perrache, à Lyon, mais aussi favoriser l’intermodalité et la desserte du quartier de la Confluence depuis le Nord, le Sytral prévoit l’extension de la ligne T2 à la station Suchet. Le chantier est évalué à 10 millions d'euros. Le comité syndical a par ailleurs programmé le lancement d'une enquête publique relative à la création du Tram T6.

À horizon fin 2019, les usagers de la ligne T2 de tramway pourront poursuivre leur trajet jusqu'à l'arrêt Suchet, actuellement desservi par la seule ligne T1. Réuni en comité syndical le 19 février, le Sytral a en effet décidé l'extension de la ligne T2, dont Perrache est aujourd'hui le terminus. Le montant du projet est estimé à 10 millions d'euros.

Aménagements urbains

Sur le site de Suchet, le projet s'accompagne de la déviation des réseaux et de la modification d'une partie de l'infrastructure de la ligne T1 existante. Est par ailleurs prévue la création d'une station terminus à quai central pour la ligne T2, avec deux positions de retournement.

"Un aménagement de façades à façades sur les 160 mètres linéaires concernés par le projet doit en outre permettre le maintien des différents usages de l'espace public (piétons, vélos, livraisons, accès riverains, circulation et régulation des tramways) et ce, en cohérence avec l'opération menée par la SPL Lyon Confluence", précise-t-on au Sytral.

Une concertation publique préalable est nécessaire pour partager les enjeux du projet global de requalification du Pôle d'échanges multimodal (PEM) Perrache, intégrant l'extension de T2 à Suchet.

La SPL Lyon Confluence qui a en charge la coordination générale du projet PEM Perrache, assurera la réalisation et la coordination de la procédure de concertation préalable.

Pôle d'échange multimodal

Le projet d'extension du T2 s'inscrit dans le projet plus global du PEM Perrache.

"Celui-ci accueille quelque 100 000 utilisateurs quotidiens des transports en commun, de la gare SNCF ainsi que des cheminements piétons entre le nord et le sud de la presqu'île.

Un doublement de cette fréquentation est prévu à l'horizon 2030, avec le déploiement de la deuxième phase d'extension de la Confluence sur 35 hectares", indique-t-on au Sytral.

Le projet du PEM Perrache vise d'abord à simplifier les liaisons Sud-Nord et Nord-Sud, à réorganiser les flux à l'intérieur de la gare et du centre d'échanges afin de les faciliter et de les fluidifier.

En outre, il prévoit mise en relation directe du quartier de la Confluence avec la place Carnot et la presqu'île. Enfin, il doit améliorer l'intermodalité, renforçant l'accessibilité au métro par l'ouverture d'un accès supplémentaire au Sud et l'extension de la ligne T2.

Projet du Tram T6

Le comité syndical a par ailleurs programmé le lancement d'une enquête publique relative à la création du Tram T6. Dans son plan de mandat 2015-2020, le Sytral a en effet décidé de réaliser une ligne de tramway entre Debourg et les hôpitaux Est, sur Lyon, Vénissieux et Bron. D'une longueur de 6,7 km environ, ce projet prévoit la création de 13 stations supplémentaires.

Dans le prolongement de T1, il interceptera T4 au boulevard des États-Unis et T2/T5 avenue Rockfeller. Il se connectera au métro B à Debourg et D à Mermoz, qui deviendra un pôle multimodal, avec trois modes de transport en commun et un Parc relais.

Le projet T6 Debourg / Hôpitaux Est nécessite d'engager une enquête publique en vue de l'obtention d'une Déclaration d'utilité publique du projet (DUP). L'enquête préalable à la DUP a pour objectif de permettre, le cas échéant, la possibilité de procéder à l'expropriation des terrains nécessaires à la réalisation du projet", explique-t-on au Sytral.

Suite à la clôture des enquêtes, le commissaire-enquêteur transmettra, fin août, ses conclusions et son avis pour chacune. Sur cette base, le comité syndical du Sytral sera invité par le Préfet du Rhône, en septembre,à se prononcer sur l'intérêt général du projet. La délivrance de l'arrêté de déclaration d'utilité publique du projet relèvera de la décision du Préfet, en octobre, au vu notamment de cette délibération.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :