Birdyfly compte agrandir sa flotte

 |   |  277  mots
(Crédits : Serge Chapuis)
En un an, l'agence de voyages d'affaires a réussi à atteindre les 100 vols par an. Les projets restent nombreux. Certains seront dévoilés à l'automne. Cela pourrait passer par l'acquisition de nouveaux appareils.

L'agence de voyages d'affaires BirdyFly, implantée près de Valence (Drôme), a un an. Lancée le 12 juin 2014, son premier exercice compte une centaine de vols et une douzaine de clients. Pour l'exercice 2016, l'entreprise espère atteindre les 200 vols par an. Cela passera par l'acquisition de nouveaux clients, à hauteur d'un par mois.

"Cette première année est encourageante. Il y a en moyenne deux vols par semaine. Les mois d'octobre-novembre-décembre ont été très bons, c'était un peu plus calme en début d'année. Nous avons pu compter sur une douzaine de clients habitués", précise son fondateur Piéric Brenier.

Vers l'acquisition de deux nouveaux avions

Ces derniers mois, la jeune pousse s'est installée dans un nouveau bâtiment, situé sur l'aéroport de Valence-Chabeuil. Outre permettre de garer les appareils, il accueille une salle de réunion ainsi qu'un salon privé. Pour l'heure, l'agence de voyages ne possède qu'un appareil. Piéric Brenier envisage d'en acquérir deux nouveaux. De même, il réfléchit à un nouveau modèle. Cela pourrait passer par un GIE : plusieurs pistes sont évoquées. Des annonces pourraient être faites à l'automne.

Piéric Brenier ne s'en cache pas : l'homme d'affaires est fier de participer au développement de la plateforme aéroportuaire Valence-Chabeuil. "Je suis fier de voir cet aéroport avancer". Car d'autres projets pourraient y être menés dans les prochains mois. Une étude concernant des vols de charters a été lancée, l'agence BirdyFly a d'ailleurs été consultée. Sollicité, le Département de la Drôme n'a pas souhaité répondre à nos questions sur ce sujet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :