Régionales 2015 : Laurent Wauquiez estime que la différence s'est faite sur "les valeurs"

 |   |  529  mots
(Crédits : Emmanuel Foudrot/ADE)
Laurent Wauquiez a confirmé la dynamique du premier tour et empoché Auvergne-Rhône-Alpes avec 40,6 % des suffrages. À l'annonce des résultats, le chef de file Les Républicains s'est voulu rassembleur et a indiqué vouloir faire de la Région un exemple national.

La Région Auvergne Rhône-Alpes bascule donc à droite. Et de manière plus nette que pouvaient le laisser supposer les sondages effectués entre les deux tours. Laurent Wauquiez (LR-UDI-Modem) remporte en effet le scrutin régional avec 40,6 % des suffrages exprimés. Ce succès a été accueilli avec enthousiasme, dimanche soir, par ses militants, réunis au restaurant le Selcius dans le quartier de la Confluence à Lyon, qui bien avant 20 heures ont entamé des "on a gagné" et des "Laurent président". Certaines informations avaient filtré un quart d'heure avant l'annonce officielle des résultats. Quand Laurent Wauquiez apparaît, souriant, sous le coup des 20 h 20, il est alors ovationné par une salle qui entame la Marseillaise.

Régionales 2015

Crédit photo : Emmanuel Foudrot/ADE

Volonté de rassemblement

Pour sa première prise de parole, Laurent Wauquiez a évoqué "une très belle victoire"

"Nos concitoyens ont manifesté leur désir de changement. Mais je n'oublie pas non plus que nous avons constaté, lors de ces élections, un fort sentiment de défiance des Français à l'égard de leurs élus. Et j'en tiendrai compte, car je souhaite réunir l'ensemble des populations de notre région"

Pour le nouveau président de Région, la différence s'est faite "sur nos convictions et nos valeurs. Nous avons tenu le même discours depuis le début de la campagne et entre les deux tours. Nous sommes restés fidèles à nos idées et notre programme. Ce soir, c'est la victoire de la clarté".

Sur la mise en œuvre de ses premières mesures, Laurent Wauquiez ne s'est pas étendu dimanche rappelant les grandes lignes de son projet :

"Nous sommes pour le travail et non pour l'assistanat. Nous nous engageons à ne pas augmenter les impôts. Et à maintenir une République ferme devant le communautarisme. Les élus se doivent de donner l'exemple. Et dans cette logique, notre première mesure sera de réduire les indemnités des conseillers régionaux".

Sécurité, emploi, apprentissage

Il annonce également en priorité la mise en place d'un plan de renforcement de la sécurité et d'un dispositif en direction de l'apprentissage et de la formation. In fine, le député maire du Puy indique "vouloir faire d'Auvergne-Rhônes-Alpes le modèle d'une France qui retrouve ses valeurs".

Laurent Wauquiez

Crédit photo : Emmanuel Foudrot/ADE

Dans l'assistance, Caroline, 23 ans, soulignait "le dynamisme du nouveau président et ses ambitions économiques pour la Région. Nous sommes devant le défi de fédérer des territoires différents. Laurent Wauquiez incarne cette ambition."

Dans la sphère politique régionale, les élus de droite ont salué l'élection de Laurent Wauquiez, à commencer par Michel Barnier, pressenti pour mener cette campagne, " qui sur twitter souhaitait bonne chance à la nouvelle Région. J'adresse tous mes vœux de réussite aux nouveaux élus de la majorité". Gaël Perdriaux, le maire de Saint-Etienne espère que " l'écoute régionale sera encore plus grande pour mener à bien les grands projets locaux.".

Premiers éléments de réponses, le 4 janvier prochain. Date de la première assemblée générale de la Région.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :