Quatre points à retenir du premier tour en Auvergne Rhône-Alpes

 |   |  577  mots
(Crédits : PASCAL ROSSIGNOL)
Quels enseignements tirer du 1er tour du scrutin régional en Auvergne Rhône-Alpes ? Poussée historique du FN, effondrement des écologistes. Quels reports de vote sont possibles pour le 2e tour pour une triangulaire droite, gauche, FN avec un résultat incertain ?

1 L'abstention

Elle a été de 51,09 % dimanche sur la grande région. En comparaison, elle était de 49,7 % en Auvergne et 56,8 % en Rhône-Alpes lors du 1er tour de 2010. Soit une légère progression de la participation cette année, mais Auvergne-Rhône-Alpes est la 3e région de France métropolitaine à s'abstenir le plus.

2 La poussée du FN

Le Front national emmené par Christophe Boudot arrive en tête dans trois départements (Ain, Drôme et Isère) d'Auvergne Rhône-Alpes Auvergne et en deuxième position dans sept départements. Il n'est devancé par le PS qu'en Ardèche,  Le Puy-de-Dôme et la Métropole de Lyon.

Le parti d'extrême droite a déjà réussi à se placer en deuxième position devant le PS et le président sortant Jean-Jack Queyranne avec 39 866 voix d'avance. Le Front-National accroit son score par rapport à 2010 de plus de 11 points. À l'époque, Bruno Golnisch avait obtenu en Rhône-Alpes 14 % au 1er tour (239 000 voix). En Auvergne, le FN plafonnait à 8,3 % (40 000 voix).

Beaujolais et Nord-Isère étaient des territoires de prédilections pour le FN, désormais l'extrême droite est également solidement ancrée dans l'Ain, la vallée du Rhône, la Loire ou les Savoie avec des scores qui confirment les tendances des dernières élections départementales.

Christophe Boudot

3 La droitisation du vote et l'effondrement des écologistes

Le total de la gauche sur ce scrutin a reculé de près de 250 000 voix par rapport à 2010 (en additionnant Auvergne et Rhône-Alpes). En 2010, Jean-Jack Queyranne avait rallié 433 964 suffrages et René Souchon en Auvergne 133 923. Le total PS-PRG était donc au 1er tour de 567 887 voix en 2010. Proportionnellement, Queyranne a donc gagné quelques milliers de voix le 6 décembre dernier.

Le recul est en fait particulièrement marqué pour la gauche de la gauche, puisque les écologistes sont passés de 18 % en Rhône-Alpes à moins de 7 % sur la grande région. En 2010, EELV obtenait 304 541 voix sur la seule Rhône-Alpes, dimanche, c'était 173 000 en ajoutant l'Auvergne... En 2010, sur les deux régions, le PC obtenait 175 761 voix, le 6 décembre, le score est de 135 271.

Jean-Jack Queyranne

4 Les reports de voix au 2e tour

Additionné, le total des voix de gauche atteint au 1er tour 36,22 % et dépasse le score de Laurent Wauquiez. Ce qui fait dire au président sortant Jean-Jack Queyranne qu'il peut encore sauver son siège "au sprint". Mais il faut pour cela une fusion parfaite avec la liste EELV et celle du PCF pour rapidement repartir en campagne dans l'entre-deux tour.

Les négociations qui s'amorçaient dans la nuit de dimanche à lundi promettaient d'être longues et difficiles. Jean-Charles Kohlhaas a déjà prévenu dimanche, qu'il fallait une prise en compte du projet des écologistes sur trois points essentiels, les transports, l'agriculture et l'économie. Passés de pratiquement 18 % des voix en Rhône-Alpes en 2010 à moins de 7 % dimanche, les écologistes se sont effondrés, mais restent la clé pour que la gauche conserve la région.

À droite, le réservoir de voix est plus resserré. Si l'on additionne les voix de Debout la République et 100 % citoyen, on obtient un total de 36,12 %. Ce qui augure sans doute d'un 2e tour extrêmement serré, pour autant quel sera le comportement des électeurs de Debout la République, 100 % citoyen ou encore du groupusculaire UPR ? Quel sera enfin le comportement des électeurs FN du 1er tour portés par une dynamique inédite dans la région ?

Laurent Wauquiez

Reportage photo Laurent Cerino/ADE

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2015 à 17:48 :
Ah ça fait plaisir de revoir Gwendal...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :