Le jour où Macron est devenu maire de Lyon

 |   |  2987  mots
(Crédits : Laurent Cerino / ADE)
L’énarque philosophe a l’art de ringardiser les antécédents de la politique politicienne par sa jeunesse et son parler-vrai. Adoubé par le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb dont il partage l’idéal "social-démocrate" – ou "social-libéral", ou "social-réformiste"… –, Emmanuel Macron a raté la marche de l'élection présidentielle de 2017, mais gravit avec panache celles de l’hôtel de ville de Lyon, trois ans plus tard. Reportage-fiction sur l’ascension de l’ancien ministre de l’Économie, devenu premier édile de la capitale des Gaules. Et si c’était vrai ?

Avril 2020. Emmanuel Macron, 42 ans, vainqueur du scrutin municipal lyonnais, est intronisé nouveau locataire de l'hôtel de la place de la Comédie, quatre ans après le début de sa "love story" avec...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2017 à 14:33 :
pourquoi mohamed saou, islamique radical est son référent de campagne? Bizarre. Par prudence, je ne voterai plus pour macron, tant pis !
a écrit le 01/02/2017 à 12:20 :
Quel art consommé de passer la brosse à reluire. Chapeau Mesdames ! Et bon rétablissement si vous vous retrouvez ensuite dans la position de Valérie Pécresse ayant rallié Juppé à la fois trop tôt et trop tard.

P.S : ça sert à quoi de "réagir" chez vous si nos emails ne sont pas affichés publiquement, comme indiqué ci-dessous ????

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :