A Lyon, Gérard Collomb a démarré son 3e mandat

 |   |  816  mots
Gérard Collomb réélu vendredi maire de Lyon. (Photo Emmanuel Foudrot)
Gérard Collomb réélu vendredi maire de Lyon. (Photo Emmanuel Foudrot) (Crédits : Emmanuel Foudrot)
Le maire de Lyon a été élu par le conseil municipal avec 48 voix sur 72. Dans son discours d’investiture, Gérard Collomb a longuement mis en avant la future Métropole et sa gestion.

On ne peut pas dire qu'il y avait vraiment de suspense. A l'ordre du jour de ce premier conseil municipal de la mandature, l'élection du maire de Lyon.

Lors de cette séance, présidée par le doyen d'âge Roland Bernard, Gérard Collomb a obtenu au final 48 voix, Michel Havard (UMP) 21 et Christophe Boudot  (FN) 1. Trois bulletins ont été comptabilisés comme nuls, alors qu'en fait les trois élus de la liste « Lyon Citoyenne et Solidaire », dont Nathalie Perrin-Gilbert, souhaitaient s'abstenir. Selon le protocole traditionnel, Roland Bernard a ensuite remis l'écharpe tricolore à Gérard Collomb, sa troisième depuis 2001.

La Métropole au cœur du discours d'investiture

Désormais installé pour 6 ans de plus dans son fauteuil de maire, Gérard Collomb est toujours en lice pour la présidence du Grand Lyon, future métropole dont il a été l'un des artisans. Sans majorité à l'heure actuelle, ce n'est évidemment pas un hasard si le maire de Lyon  a particulièrement pointé la Métropole dans son discours d'investiture.

« La relation entre la Métropole et sa ville centre est fondamentale. J'en ai pleinement conscience (…). Elle mettra en œuvre des compétences humaines. Il faudra plus de proximité avec les communes. Nous travaillerons à une déconcentration des compétences de la Métropole vers les communes. Imagine-t-on une Métropole se construire sans sa ville centre ?  Personne, durant les débats de la campagne, n'a conseillé cette voie-là. Ce serait une perte de dynamisme. »


Sur les bancs de l'opposition  UMP/UDI son ex-challenger Michel Havard lui a rappelé que : « la Métropole était une source d'opportunités mais aussi de risques ». « Au-delà de la question de la présidence nous y accordons une grande attention » a-t-il ajouté, promettant une opposition « combative mais constructive ».

Seul élu d'extrême droite, Christophe Boudot s'est félicité du retour du FN dans le conseil municipal. « Nous serons encore adversaires pendant 6 ans » a-t-il promis à Gérard Collomb.

Une opposition aussi à gauche

Dans les rangs de la gauche les écologistes souhaitent être des partenaires « vigilants et exigeants ». Ils avaient fusionné au 2eme tour et obtenu 4 élus mais faute d'un accord de programme, ils ne participeront pas à l'exécutif. Ce qu'a déploré Étienne Tête.

Quant à Nathalie Perrin-Gilbert, ses déclarations ne présument certainement pas d'une amélioration de ses relations avec Gérard Collomb. « Nous souhaitions nous abstenir. Nous voulons vous signifier que nos votes ne vous seront pas systématiquement acquis ».

Comme l'opposition de droite, les élus de Lyon Citoyenne n'ont pas pris part au vote de l'exécutif, qui comportera 21 adjoints. Avec comme 1er adjoint Georges Képénékian, délégué à la Culture et aux grands événements.


La liste des adjoints de Gérard Collomb

  • 1 Georges Képénékian
    Adjoint au Maire délégué à la Culture, aux grands événements et aux droits des citoyens
  • 2 Anne Brugnera
    Adjointe au Maire déléguée à l'Education, la vie étudiante, la réussite et la promotion universitaire
  • 3 Jean-Yves Secheresse
    Adjoint au Maire délégué à la Sécurité, la tranquillité publique et aux occupations du domaine public
  • 4 Zohra Ait Maten
    Adjoint au Maire délégué aux Affaires sociales et aux solidarités
  • 5 Richard Brumm
    Adjoint au Maire délégué aux Finances
  • 6 Nicole Gay
    Adjointe au Maire déléguée à la Préservation et au développement du patrimoine immobilier
  • 7 Guy Corazzol
    Adjoint au Maire délégué à l'Administration générale, aux mairies d'arrondissements et aux relations avec les usagers
  • 8 Fouziya Bouzerda
    Adjointe au Maire déléguée au Commerce, à l'artisanat et au développement économique
  • 9 Alain Giordano
    Adjoint au Maire délégué aux Espaces verts, au cadre de vie, aux nouveaux modes de vie urbains et à l'écologie urbaine
  • 10 Anne-Sophie Condemine
    Adjointe au Maire déléguée à l'Emploi, l'insertion et l'égalité des chances
  • 11 Gérard Claisse
    Adjoint au Maire délégué aux Ressources humaines et au dialogue social
  • 12 Karine Dognin-Sauze
    Adjointe au Maire déléguée aux Relations internationales et affaires européennes, à la coopération centralisée et à la solidarité internationale
  • 13  Jean-Dominique Durand
    Adjoint au Maire délégué au Patrimoine, à la mémoire et aux anciens combattants
  • 14 Blandine Reynaud
    Adjointe déléguée à la Petite enfance, aux centres sociaux et aux maisons de l'enfance
  • 15 Michel Le Faou
    Adjoint au Maire délégué à l'Aménagement, à l'urbanisme, à l'habitat et au logement
  • 16 Françoise Rivière
    Adjointe au Maire déléguée aux Liens intergénérationnels et aux personnes âgées
  • 17 Thierry Braillard
    Adjoint au Maire délégué au Tourisme et à la promotion du modèle lyonnais
  • 18 Thérèse Rabatel
    Adjointe au Maire déléguée à l'Egalité femme-homme et aux personnes en situation de handicap
  • 19 Yann Cucherat
    Adjoint au Maire délégué aux Sports
  • 20 Dounia Besson
    Adjointe au Maire déléguée à l'Economie sociale et solidaire
  • 21 Loïc Graber
    Adjoint au Maire délégué à la Démocratie participative



 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :