A Lyon la pollution de l'air s'invite dans la campagne

 |   |  719  mots
En 2013 Lyon a enregistré 69 jours de pollution de l'air
En 2013 Lyon a enregistré 69 jours de pollution de l'air (Crédits : JB Labeur)
La pollution aux particules fines dans la région lyonnaise, depuis une semaine, s'impose aussi comme un thème de campagne, avec des enjeux de santé publique trop souvent négligés. Impossible hier les TCL seront gratuits ce week-end en raison du pic de pollution

Sept jours de pollution, et au cœur de la campagne des municipales s'infiltrent des particules fines. Vendredi, le département du Rhône est passé en niveau d'alerte 2. Le Sytral propose enfin la gratuité des transports en commun lyonnais ce week-end, pour inciter les habitants à laisser leur voiture au garage. Les parcs relais TCL seront également en libre accès pour les automobilistes. Les lignes de métro et tram seront renforcées à 20% et les bus à 15%. Une centaine d'agents supplémentaires déployés.

Jeudi, le Grand Lyon annonçait 30 minutes gratuites supplémentaires pour les usagers Vélo'V, soit 1h gratuite au total. "Le dispositif a été mis en place jeudi à 14h et prendra effet jusqu'à la levée de l'alerte préfectorale" précise le Grand Lyon. Cette mesure est prévue dans les accords passés entre le Grand Lyon et JC Decaux.

Paris et Grenoble plus réactives

En France, une trentaine de départements sont touchés, avec souvent des mesures d'urgence prises plus tôt qu'à Lyon.  Ainsi, les transports en commun seront gratuits ce vendredi et ce week-end en Ile de France , à Caen, Rouen ou encore à Grenoble. A Lyon, il aura fallu attendre vendredi pour voir le Sytral s'aligner. La gratuité a également été mise en œuvre à Paris mercredi pour Vélib, et elle se double aussi d'une gratuité d'une heure pour les véhicules électriques Autolib. Là aussi Lyon arrive en retard de 24h pour Bluely.

Face à l'ampleur du problème de la pollution de l'air, les 30 minutes gratuites pour Vélo'V semblaient un peu dérisoires. Et à moins de 10 jours du premier tour du scrutin, la mesure a été épinglée, jeudi, par les adversaires du maire sortant Gérard Collomb. "Une décision gadget" dénonçait dans un communiqué Christophe Geourjon, candidat UDI sur les listes de Michel Havard,  "La seule solution viable est la gratuité totale des transports en communs, pour les nouveaux usagers, les jours d'alerte" ajoutait Geourjon, qualifiant vendredi Collomb de "suiveur"

Manque de volonté politique?

Chez EELV on se réjouit que la gratuité soit mise en place en soulignant "qu'il était temps". Les écologistes militent depuis de longues années pour cette option lors des épisodes de pollution mais le Sytral l'avait jusqu'ici pourtant toujours écartée. " C'est clairement le signe d'un manque de volonté politique. Le Sytral affirme que c'est trop cher mais ce n'est pas une mesure si coûteuse. Je chiffre à 200 000 euros par jour, la perte liée à la non vente de tickets." estime Françoise Chevallier, tête de liste EELV dans le 3e arrondissement, Le Sytral évalue la mesure pour ce week-end à 1 million d'euros. 

carte air pollutionCarte de la pollution en Rhône-Alpes

Enjeu sanitaire et économique

Au delà de l'urgence, le problème pour les élus sera dans l'avenir de réduire cette pollution par des actions plus durables : renforcement des transports en commun, évolution des tarifs, axes de contournement, parking relais plus nombreux, interdiction des véhicules les plus polluants ou encore vignette multimodale sont dans les musettes des candidats lyonnais.

Car de l'avis de l'Institut national de veille sanitaire (INVS), l'ozone et les particules fines sont un enjeu de santé publique. Le rapport européen Aphekom estime à près de 3000 les décès prématurés dans neufs grandes villes françaises, dont Lyon. L'INVS chiffre à 5 milliards d'euros l'économie réalisée en matière de santé, si les normes de l'OMS sur la pollution de l'air étaient respectées en France.

Limitation de vitesse

Sur le terrain, la préfecture du Rhône renforce vendredi les contrôles des automobilistes. Elle rappelle que la vitesse est abaissée de 20km/h sur les routes du département sur les axes où habituellement la vitesse est supérieure à 70km/h. Elle recommande aussi une réduction de l'usage du chauffage au bois.

Les particules fines sont provoquées par le trafic routier avec le diesel, le chauffage (notamment au bois) et l'industrie. En 2013, Lyon a connu 69 jours de pic. Pour cette année, l'agglomération enregistre déjà son deuxième épisode de pollution aux particules fines. La situation devrait se poursuivre dans les prochains jours, selon Air Rhône-Alpes, en raison de conditions météo anticycloniques.

Actualisé le 14 mars à 12h15 et 14h30

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2014 à 9:33 :
en période de pollution, surtout ne rouler pas en vélo, et éviter l'exercice physique en extérieur.
a écrit le 17/03/2014 à 5:37 :
Et bien qu'ils autorise un tracteur sur deux a rouler... On verra ce qu'on mangera cet hiver !
Et pour la fin d'année, il y a juste a arrêter les productions d'électricité, c'est de la mi octobre a la mi mars que l'on consomme le plus... Non mais faudrait arrêter de prendre le peuple pour des idiots !
a écrit le 16/03/2014 à 15:15 :
Vive l'achat de voie massif par Gérard Collomb... D'ailleurs les TCL "gratuits" (enfin payés par les lyonnais avec 11 % de fraudeurs détectés pour 2013) c'est bien sur un tract de campagne cependant faudrait-il encore que les véhicules ne soient pas systématiquement panne. On ne peut pas à la fois subventionner le chantier du grand stade à coup de millions et entretenir un réseau de transport en commun aussi étendu dans l'agglomération lyonnaise.
a écrit le 15/03/2014 à 9:43 :
A quand les voitures et bus électriques pour le trafic en ville (d'autant que la vitesse est limitée) - et le contournement des villes pour les camions ?
a écrit le 14/03/2014 à 20:29 :
Il y'a tout de même une incohérence ... réduire la vitesse est un chose .... rouler en 4Ieme voir 3 ieme .... augmente la pollution ? ! .... je ne sais avec exactitude !
Réponse de le 16/03/2014 à 15:18 :
La consommation d'un véhicule est proportionnelle au carré de sa vitesse (cf. aérodynamisme) indépendamment du rapport de la boite de vitesse. Si vous ne maîtrisez pas vos rapports c'est bien pire encore!
a écrit le 14/03/2014 à 19:56 :
ma santé est très fragile ... j'ai une sorte de rhume des foins .... pollution ou pas je ne sais pas ..... je dois rester à la maison !!!!!!!!!!!!!!!! ... mes collègues me voyaient ce matin .... " tu as là tête comme un compteur à gaz " .... bref ... je suis rentrée !
a écrit le 14/03/2014 à 18:39 :
N'aurai-je tant vécu pour lire de pareilles inepties sur le diesel, il est évident que des poubelles roulantes de plus de 6 ans polluent, mais les voitures récentes avec les starstop etc sont moins polluantes encore que les voitures à essence, il faut arrêter de délirer avec les écolos rigolos, il y a des limites d'autre part plus vous roulerez doucement et plus vous polluerez compte tenu du rendement d'un petit moteur thermique, ce qui est important c'est toutes l'industries chimiques et des foyers marchant au bois qui polluent, alors doucement sur les baisses de vitesse.
Réponse de le 14/03/2014 à 20:14 :
Diesel ou pas ... je m’en fous... je constate le problème tout simplement !
Réponse de le 14/03/2014 à 20:23 :
... j’oubliais .... et j'en suis victime !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (demain je serais au bureau)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :