Chambre de métiers : Jusqu'où ira Artisans de notre avenir (CGPME) ?

 |   |  904  mots
Façade de la chambre de métiers du Rhône.
Façade de la chambre de métiers du Rhône. (Crédits : Laurent Cérino/ADE)
Malgré un faible taux de participation, la liste "Artisans de notre avenir-Fiers d'être artisan" a remporté haut la main - pour la première fois depuis sa création -, les élections aux chambres de métiers et de l'artisanat en Auvergne Rhône-Alpes face au syndicat UPA. L'émanation de la CGPME (et soutenue par la Fédération française du bâtiment) rafle ainsi sept chambres sur la région dont la puissante du Rhône, et en laisse seulement quatre à son concurrent.

La victoire est implacable, mais contenue - du moins dans les faits. Le syndicat Artisans de notre avenir (ADNA) vient de remporter les élections pour les chambres de métiers et de l'artisanat sur...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/10/2016 à 17:59 :
ADNA 7 CMA et UPA 5 CMA pour Auvergne Rhône Alpes.
ADNA 35 et UPA 65 en France ...
Par contre, dans le programme de la CGPME, il est prévu la disparition des CMA...
Dire qu'ils vont résoudre le problème du RSI est complètement démago surtout que Mr Audouard siège au RSI et n'a absolument rien fait depuis cette élection et n'est d'ailleurs venu qu'à un seul conseil d'administration en 4 ans !!!
a écrit le 21/10/2016 à 14:44 :
Il me semble que l’ADNA a remporté 7 CMA et non 8, contre 5 pour l’UPA…

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :