Aéroports de Lyon : la Région et le département du Rhône engagent un recours administratif

 |   |  204  mots
(Crédits : Olivier Chassignol)
Dans le cadre de la procédure de cessions des parts de l'Etat des Aéroports de Lyon Saint-Exupéry, les deux actionnaires minoritaires que sont la Région et le département du Rhône ont annoncé engager "un recours hiérarchique auprès des ministres de tutelle de l’Agence des participations de l’État, aux fins de déclarer sans suite la procédure engagée." La semaine dernière, celui-ci avait donné les noms des potentiels repreneurs sans y associer les acteurs locaux.

Le ton continue de monter entre les actionnaires minoritaires et l'Etat. Après s'être retirés des négociations de vente des Aéroports de Lyon Saint-Exupéry, la région Auvergne Rhône-Alpes et le conseil départemental du Rhône ont annoncé engager un recours hiérarchique auprès des ministres de tutelle de l'Agence des participations de l'Etat, "aux fins de déclarer sans suite la procédure engagée", ont-ils indiqué dans un communiqué commun.

"Si leur requête n'était pas entendue, les deux présidents des collectivités se réserveraient alors le droit de saisir la justice administrative afin qu'elle statue sur la légalité de la procédure engagée", ont-ils également prévenu.

Lire aussi : Aéroports de Lyon : Aéroports de Genève se retire des négociations

La semaine dernière, l'Etat avait annoncé avoir présélectionné les deux potentiels repreneurs de Lyon Saint-Exupéry - le groupement Vinci et l'Australien Macquarie - sans s'être concerté avec les actionnaires minoritaires (CCI Lyon métropole, métropole de Lyon, Région, Département). Ces derniers reprochent une "inégalité flagrante de traitement entre les candidats et entre les actionnaires publics locaux."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :