La Part-Dieu : plus de 300 millions d'euros pour la transformation du centre commercial

 |   |  498  mots
Le nouveau centre commercial se veut épuré et plus transparent.
Le nouveau centre commercial se veut épuré et plus transparent. (Crédits : DR)
Le centre commercial La Part-Dieu va être complètement transformé. Véritable boîte fermée, l'architecte hollandais Winy Maas a décidé de multiplier les axes d'entrée afin de garantir sa perméabilité. Mais surtout pour permettre de créer un véritable ensemble entre la gare, le centre commercial et le cœur de ville. Le budget estimé est de plus de 300 millions d'euros.

En sortant de la gare La Part-Dieu, il est parfois difficile de se rendre dans le centre de Lyon sans une bonne boussole, tant le centre d'affaires peut apparaitre comme "une boîte fermée".

À compter de 2020, cette configuration devrait appartenir au passé. Le projet de réhabilitation du centre commercial vient d'être officiellement lancé par la métropole de Lyon, en partenariat avec Unibail-Rodamco, propriétaire du centre commercial, pour un budget de plus de 300 millions d'euros. Il devrait voir le jour dans les quatre ans à venir.

Ce nouvel aménagement se veut "ouvert sur la ville" a répété, ce lundi, le sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb, depuis le 27e étage de la tour Oxygène, juste en face de la gare. De là-haut, une vue imprenable sur l'actuel centre commercial : pour l'instant, ce ne sont que des toits. Demain, à la place, des restaurants et terrasses de café, un cinéma de 18 salles et des espaces de verdure.

Centre commercial La Part-Dieu

L'accès au centre-ville depuis la gare est facilité grâce à la création d'un passage au niveau de la bibliothèque municipale. (Crédits : DR)

"Ouvrir cette forteresse"

Pour "ouvrir cette forteresse", l'architecte hollandais Winy Maas, à l'origine de la conception du projet, a imaginé davantage de perméabilité. Plus concrètement, un passage sera créé rue Servient, au niveau de la bibliothèque municipale, pour relier l'est et l'ouest de la ville. Multiplier les accès est également un des enjeux de cette ouverture : plusieurs escaliers vont être créés pour faire le lien entre le toit-terrasse, la gare et la ville.

Les façades austères du centre commercial ne sont pas non plus oubliées pour ce réaménagement. L'architecte a pris le pari de garder le design actuel, c'est-à-dire un ensemble de carrés imbriqués. Mais ces derniers seront lavés, et surtout modernisés. "Petit à petit, les motifs s'évaporeront pour laisser place à des baies vitrées ou des murs végétalisés", souligne l'architecte.

Centre commercial La Part-Dieu

Un toit-terrasse végétalisé va être créé. Il donnera accès à des restaurants et au cinéma. (Crédits : DR)

160 000 m² de surface commerciale

Dans ce "quartier historique de hauteur", où la tour Incity a récemment émergé, le pari est de rester sur l'horizontalité. Au total, 17 000 m² de surface commerciale seront créés, soient 80 nouvelles boutiques, sans compter les restaurants et le cinéma. Le futur centre de shopping, le deuxième plus grand de France, atteindra alors une surface de 160 000 m². Le tout sera en partie financé par Unibail-Rodamco, mais aussi ses partenaires comme Carrefour ou Décathlon.

Outre la transformation du centre commercial La Part-Dieu, c'est la reconfiguration de l'ensemble du quartier qui se dessine. L'offre tertiaire, pour les TPE/PME comme pour les grandes entreprises qui souhaitent se regrouper, va être multipliée. Une nouvelle offre de logements va également être mise en place "pour que le quartier ne soit pas vide passé 18 heures."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :