Quand l'immobilier s'empare du crowdfunding

 |   |  30  mots
(Crédits : Capture d'écran / Google Maps)
Dans un univers très consommateur de cash où les colosses de l’investissement spécialistes de l’immobilier règnent en maîtres, l’investissement participatif, simple et rapide, gagne du terrain. Les fonds ainsi collectés – jusqu’à un million d’euros – tombent à pic pour des promoteurs en mal de fonds propres. Ces dispositifs peinent encore à convaincre certains sceptiques, tant chez les promoteurs qu’au sein du milieu bancaire, mais séduisent toujours plus de particuliers. Une dimension nouvelle qui devrait être d'actualité durant le Mipim qui s'ouvre à Cannes, mardi 14 mars.

Après les startups, les projets culturels, les promoteurs immobiliers s'emparent à leur tour du crowdfunding. L'an dernier, 50 millions d'euros ont été levés grâce à cette formule pour des projets...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :