Saint-Etienne - Châteaucreux  : 70 M€ pour devenir le deuxième centre d'affaires régional

 |   |  392  mots
Un premier bâtiment de 10 000 mètres carrés accueillera dès 2018 les 500 agents de la Caisse primaire d'assurance maladie de la Loire.
Un premier bâtiment de 10 000 mètres carrés accueillera dès 2018 les 500 agents de la Caisse primaire d'assurance maladie de la Loire. (Crédits : DR)
Un programme mixte (bureaux, commerces, logements) de 25 000 mètres carrés va voir le jour sur l'ancien Îlot Poste-Weiss, à Saint-Étienne. Le maire ambitionne d'en faire le deuxième centre d'affaires de Rhône-Alpes Auvergne.

Le maire Gaël Perdriau salue une "excellente nouvelle". Ce lundi, l'Etablissement public d'aménagement (EPA) de Saint-Étienne et le groupement Vinci immobilier - Groupe Cardinal ont signé l'acte de vente de l'îlot Poste-Weiss, un terrain d'un hectare situé en face de la gare TGV de Châteaucreux et voisin du siège mondial du groupe Casino.

Après dix années d'atermoiements, cette friche située en plein cœur du quartier d'affaires va enfin reprendre vie.

15 000 mètres carrés de bureaux

Vinci immobilier et Groupe Cardinal vont investir (respectivement à hauteur de 65 % et 35 %) plus de 70 millions d'euros sur cet îlot qui doit accueillir un programme mixte de 25 000 mètres carrés. Il comprendra une surface de 15 000 mètres carrés de bureaux, 6 000 mètres carrés de commerces et de services, et 4 000 mètres carrés de logements.

Deux établissements hôteliers (deux et quatre étoiles) y seront intégrés. "Le groupe Accor est bien placé sur le dossier", souligne Stéphane Reymond, directeur régional de Vinci immobilier.

Le projet, signé par le cabinet d'architectes ECDM, verra ses travaux démarrer au mois de juillet prochain pour une livraison échelonnée entre le printemps 2018 et l'été 2019. Un second programme de 6 000 mètres carrés de logements et de commerces viendra compléter l'ensemble à l'horizon 2021.

900 emplois supplémentaires

Le lancement du projet a été rendu possible par la commercialisation des deux-tiers des surfaces de bureaux du nouvel Îlot Poste-Weiss. En effet, un premier bâtiment de 10 000 mètres carrés accueillera dès 2018 les 500 agents de la Caisse primaire d'assurance maladie de la Loire. Il disposera d'un espace de réception d'une capacité de 200 personnes.

A terme, le programme devrait permettre d'attirer sur le quartier d'affaires de Châteaucreux quelque 900 emplois qui viendront s'ajouter aux 7 000 emplois déjà présents, ainsi que 200 résidents supplémentaires.

"Notre ambition est de faire de ce quartier le deuxième centre d'affaires de Rhône-Alpes Auvergne avec 200 000 mètres carrés de bureaux", affirme Gaël Perdriau.

Lire aussi : Saint-Etienne poursuit le développement de son quartier d'affaires

L'éco-quartier de Châteaucreux se positionne comme un vaste pôle multimodal de 60 hectares qui voit passer chaque jour 12 000 voyageurs. Plus de 300 entreprises et administrations (groupe Casino, CNCESU, Urssaf, Le Progrès, BNP, etc.) y sont déjà implantées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2016 à 17:28 :
saint etienne seule ville qui se dépeuple ou les 3/4 des commerce et bureau se vident en centre ville....et on décide de construire des bureaux supplémentaire ...mais bien sur.

Vinci gagne un marché de plus avec l'autoroute à venir, les parking, ....petits arrangements entre amis welcome
a écrit le 29/06/2016 à 0:59 :
La plupart des opérateurs évoqués (administrations, Sécurité sociale) étaient déjà implantés à Saint-Etienne. On dépeuples des quartiers pour créer un pôle unique : quelqu'un peut-il m'expliquer en quoi il s'agit d'un centre d'affaires, et où sont les nouveaux emplois créés ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :