Cité nouvelle et le Toit familial fusionnent

 |   |  344  mots
Cité nouvelle et le Toit familial sont adossées au groupe lyonnais Entreprises-habitat.
Cité nouvelle et le Toit familial sont adossées au groupe lyonnais Entreprises-habitat. (Crédits : YP)
Basées dans la Loire, les deux entreprises sociales pour l'habitat constituent désormais l'une des principales SA HLM d'Auvergne Rhône-Alpes. La fusion s'est opérée sans casse sociale.

Les assemblées générales de Cité nouvelle et du Toit familial ont voté, au mois de décembre, la fusion des deux structures. Les deux entreprises sociales pour l'habitat (ESH), basées respectivement à Saint-Étienne et Roanne, constituent désormais la première SA HLM de la Loire et l'une des principales de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Initié en avril 2015, le processus de fusion des deux ESH, adossées au groupe lyonnais Entreprises-habitat (filiale d'Action logement), a été mené "sans casse sociale", assure le directeur général, Bernard Farina.

"Dans la mesure où nous avions anticipé cette fusion, nous ne l'avons pas subie", ajoute-t-il.

Certains départs récents n'ont toutefois pas été remplacés. La nouvelle entité emploie 190 salariés, répartis sur les quatre agences de Saint-Étienne, Roanne et Lyon.

Simplifier la gestion et la communication

"L'objectif est de redresser, d'harmoniser et de créer des passerelles entre les deux sociétés, précise Bernard Farina. Nous voulons construire une société capable d'être pérenne en mutualisant les moyens humains et financiers.

Nous vivons dans un monde qui tend vers toujours plus d'efficience. Dans ce contexte, notre volonté est de rationaliser, car gérer deux structures, c'est avoir tout en double. La fusion va énormément simplifier la gestion au quotidien mais aussi la communication auprès des partenaires du territoire."

La fusion doit également permettre de développer la capacité d'investissement et la production de logements dans les zones à forte tension immobilière.

Lire aussi : Un nouvel Opac dans le paysage métropolitain lyonnais

La structure née de la fusion (dont le nom n'a pas encore été choisi) gère, à ce jour, un parc de 11 064 logements individuels et collectifs, 1 197 chambres pour personnes âgées et 249 places en foyers spécialisés.

Ces logements sont répartis sur la Loire et le Rhône, mais aussi dans l'Ain, l'Allier, la Saône-et-Loire et la Savoie. Cité nouvelle et le Toit familial génèrent ensemble près de 63 millions d'euros de recettes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :