Comment Clermont-Ferrand veut devenir capitale européenne de la culture

 |   |  969  mots
Vincent Glowinski et son spectacle Méduses figurent au programme d'Effervescences. (Image d'illustration)
Vincent Glowinski et son spectacle Méduses figurent au programme d'Effervescences. (Image d'illustration) (Crédits : ©Reporters Agency)
Et si, en 2028, Clermont-Ferrand devenait capitale européenne de la culture ? C'est en tout cas le projet que nourrit Olivier Bianchi, l'édile de la capitale auvergnate. Le week-end du 6 octobre sera ainsi lancé l'événement Effervescences, premier pas d'une démarche structurante qui devrait durer quatre ans, jusqu'au dépôt officiel du dossier. Une stratégie unique et innovante. Décryptage.

Après Avignon, Paris, Lille, et Marseille, Clermont-Ferrand veut à son tour entrer dans le cercle fermé des villes françaises désignées capitale européenne de la culture. La collectivité met ainsi...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :