La Commune, un nouvel incubateur pour booster la gastronomie lyonnaise

 |   |  333  mots
Damien Beaufils au milieu de la future Commune.
Damien Beaufils au milieu de la future Commune. (Crédits : Laurent Cérino/ADE)
Un incubateur gastronomique d'un genre nouveau qui se présente comme "un tremplin de la scène gastronomique underground"ouvrira à Lyon à la fin de l'année 2017. Baptisé La Commune, il sera situé sur le site industriel du secteur des Girondins dans le 7e arrondissement, et aura pour objectif de donner la chance à des chefs de tester leur concept en conditions réelles.

Un an avant l'ouverture de la Cité de la gastronomie, un nouveau lieu dédié aux produits, à la cuisine et à ses chefs ouvrira à Lyon, à la fin de l'année 2017. Baptisé La Commune, il prendra ses quartiers dans le 7e arrondissement, dans la zone des Girondins, en lieu et place d'une ancienne entreprise.

D'une surface de 1 400 m², réhabilités en intégralité, l'un de ses instigateurs Damien Beaufils - avec l'architecte Déborah Hirigoyen du cabinet Archimix et rejoint par Damien Doublet (Catella), spécialiste des investissements immobiliers -, à l'origine de plusieurs lieux d'innovation sociale sur le territoire dont l'aménagement de l'église Saint-Bernard (1er arrondissement) en un espace de coworking pour les TPE de l'industrie créative, présente le site comme un "tremplin de la scène gastronomique underground", autrement dit un incubateur d'un genre nouveau :

"Nous voulons proposer à des jeunes chefs qui n'ont pas les ressources financières suffisantes pour démarrer leur projet, de tester en réelles conditions leur concept avec un espace personnalisé qui leur sera dédié. Ils pourront rester six mois, voire un an, à un tarif abordable. Le lieu doit rester un tremplin."

Ouvert à la culture

La Commune hébergera donc plusieurs petits corners où les chefs pourront exprimer leur créativité et pourra accueillir 360 clients assis au total avec l'objectif "d'atteindre l'équilibre sur la première année avec 200 personnes par service", souligne Damien Beaufils, passionné de gastronomie.

Un projet qui demande 2,5 millions d'euros d'investissement, dont 500 000 euros en fonds de roulement.

La dimension culturelle sera également un autre aspect important de La Commune avec un espace événementiel qui lui sera consacré.

"La culture doit être présente partout, dans n'importe quel lieu. Il faut savoir décloisonner différents univers et la proposer à tous."

Quant au nom La Commune que portera ce futur lieu de la gastronomie lyonnaise, Damien Beaufils en donne l'explication : "Nous voulions une grande cuisine commune, un lieu d'échange qui peut également s'apparenter à une place de village."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/02/2017 à 13:52 :
Bonjour,

Je trouve ce contexte absolument génial, pourriez vous m indiquer comment on peux faire pour s 'inscrire pour avoir une place dans "la commune" car je suis une jeune chef cuisinier qui vient de monter sa société et cela représente exactement ce que je recherche.

Je vous remercie par avance.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :