Fiba  : une rentrée dopée par le Brexit

 |   |  244  mots
(Crédits : © Toby Melville / Reuters)
La Franco british international business association de Lyon n'a jamais eu autant d'inscrits pour son cocktail de rentrée, ce jeudi soir. Son président, Philippe Last, annonce avoir programmé une conférence sur le Brexit, en février prochain.

A l'heure du Brexit une association comme Fiba (Franco british international business association) redouble sa raison d'être. La structure lyonnaise qui revendique quelque 75 membres annonce faire le plein pour son traditionnel cocktail de rentrée, ce jeudi soir dans les salons de l'hôtel de ville. Et le sénateur maire Gérard Collomb sera investi du rôle de "special guest speaker", autrement dit conférencier.

Ouverture sur d'autres marchés

Après les résultats du référendum de juin dernier, outre Manche, qui a contredit tous les pronostics,

"nous sommes interrogés quotidiennement sur les conséquences au niveau commercial. Cela va nous amène à nous poser des questions, et c'est le côté positif. A toute crise correspondent des opportunités qu'il faut saisir. La Grande-Bretagne doit garder son accès à l'Union européenne et s'ouvrir davantage sur des pays comme la Nouvelle-Zélande, l'Australie", analyse Philippe Last, président de Fiba Lyon et par ailleurs DG de Last Innovation, agence de conseil marketing.

Relations interprofessionnelles

D'ailleurs Fiba Lyon, créé en 2005, avec pour objet d'encourager les relations interprofessionnelles entre Français, Britanniques et plus globalement entre étrangers, prévoit une conférence en février prochain traitant entre autres du Brexit. Il sera également question des Etats-Unis qui auront élu leur nouveau président ou présidente. Cette association est en lien avec le Department of International Trade d'une part et l'European American Chamber of Commerce d'autre part.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :