La Halle Girard, future vitrine du numérique lyonnais ?

 |   |  419  mots
Avant de devenir la vitrine du numérique lyonnais, la Halle Girard accueillera une soirée des Nuits Sonores/©capture GoogleMaps
Avant de devenir la vitrine du numérique lyonnais, la Halle Girard accueillera une soirée des Nuits Sonores/©capture GoogleMaps (Crédits : DR)
C’est à la Halle Girard située à la Confluence que la vitrine de l’écosystème lyonnais du numérique devrait poser ses valises à horizon fin 2015. Selon nos informations, les 2 000 m2 du site de l’ancienne usine de chaudronnerie recueille toutes les faveurs.

La filière lyonnaise du numérique devrait enfin pouvoir compter sur un lieu vitrine tant attendu par ses acteurs. Il s'agit, selon nos informations, du site de la Halle Girard, installé sur le quai Perrache à la Confluence. Un espace construit en 1857 pour une usine de chaudronnerie, transformé en 1904 en ateliers de fabrication et en logement patronal sur cinq niveaux, puis reconverti par la suite en bureaux. Cet hangar de 2 000 m2 demande à être rénové et aménagé pour accueillir un espace de coworking, des événements et startups, mais aussi les sièges des associations de la filière à la fin de l'année 2015. 

Pour l'heure, la collectivité ne souhaite pas s'avancer sur le choix du site mais confirme que « l'option est privilégiée et n'est pas remise en question » bénéficiant même du pré-arbitrage du maire Gérard Collomb, qui fait de Confluence un quartier modèle et stratégique.

Quid de la gouvernance ?

Le quartier de la Part-Dieu, de Vaise et Pixel à Villeurbanne sont également sur les rangs mais ne feraient pas l'unanimité. Confluence est donc privilégiée pour accueillir le « totem » de la filière lyonnaise du numérique et ce, pour trois raisons, nous explique-t-on au Grand Lyon : « C'est un quartier où tout est à faire et où l'on peut agir, qui possède une très bonne connexion, et complète bien ce qui a déjà été expérimenté ici. » Même si le choix n'est pas définitivement arrêté, l'ensemble des acteurs mobilisés sur le dossier French Tech ont été informés, il y a quelques jours, de l'intérêt pour ce site et s'en disent plutôt « satisfaits » puisqu'il pourrait « enfin » réunir « tout le monde »: accélérateurs, incubateurs, startups, associations, clusters…

Mais le plus sensible reste à venir. La question de la gouvernance du site, de son financement, de sa gestion et de son animation autrement dit l'ingénierie, est dans tous les esprits, puisqu'elle pourrait faire éclater certaines tensions, quelque peu prononcées, entre les intéressés. C'est d'ailleurs pour cela que d'aucuns privilégient une gestion collaborative du type Scop qui permettrait ainsi de donner la parole à tous ceux investis dans le numérique lyonnais.

Mise à jour: c'est lors du Salon des entrepreneurs de Lyon que Gérard Collomb a confirmé nos informations. La Halle Girard sera bien le lieu totem de la filière numérique. Le site sera entièrement rénové et livré au second semestre 2016

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/05/2014 à 20:37 :
Je tenais à informer vos lecteurs qu aucune décision collégiale n a été prise sur ce dossier co construit par l écosystème tech lyonnais. Merci de compléter votre article avec des infos plus précises et plus fouillées.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :