Commune nouvelle d’Annecy : l'union fera-t-elle la force ?

 |   |  2300  mots
Les communes d'Annecy, Seyndo, Pringy, Cran-Gevrier, Annecy-le-Vieux et Meythet forment désormais la Commune Nouvelle d'Annecy. Non sans critiques.
Les communes d'Annecy, Seyndo, Pringy, Cran-Gevrier, Annecy-le-Vieux et Meythet forment désormais la Commune Nouvelle d'Annecy. Non sans critiques. (Crédits : CC/Wikemedia)
Depuis sa fusion avec cinq communes voisines, effective au 1er janvier 2017, la discrète Annecy accède au 6e rang des villes d’Auvergne-Rhône-Alpes. Décidée et réalisée en un temps record, cette union territoriale qui prend provisoirement le nom de Commune nouvelle d’Annecy pourrait bien constituer la première étape d’un processus aboutissant à la création d’une métropole de premier ordre au niveau régional. À condition toutefois d’aplanir les tensions rencontrées lors de sa mise en œuvre au forceps et d’apporter la démonstration du bien-fondé économique.

Après toute élection, les citoyens ont beau jeu de vérifier si leurs élus tiennent leurs promesses de campagne. À mi-mandat de leurs élus municipaux, les électeurs d'Annecy, Cran-Gevrier,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :