Auvergne Rhône-Alpes, une des régions les plus entreprenantes

 |   |  282  mots
(Crédits : Helloquence / Unsplash)
Dans un sondage réalisé par l'Institut Odoxa pour BDO, il apparaît que 28 % des habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes ont envie de créer leur entreprise. Un chiffre qui place la région sur la troisième place des région les plus entreprenantes en France.

"Avez-vous envie de créer votre entreprise?" A cette question, un tiers des habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes, répond par l'affirmative. Si bien que la région figure sur la troisième marche du podium des territoires les plus entreprenants, derrière l'Occitanie et Paca (31 %) et Nouvelle Aquitaine et Grand Est (30 %), selon une étude menée par l'Institut Odoxa pour BDO. Celle-ci a été réalisée en janvier 2017, auprès d'un échantillon représentatif de 3 000 personnes.

S'ils devaient créer une entreprise, 28 % des répondants en Auvergne-Rhône-Alpes se tourneraient vers les services à la personne, le commerce et l'artisanat (26 %) et enfin le tourisme (18 %). Des résultats qui ne concordent pas exactement avec les secteurs identifiés comme porteurs. Dans le palmarès, si l'on retrouve de nouveau les services à la personne, internet et l'économie collaborative sont considérés par 23 % des personnes interrogées comme le second secteur le plus porteur, juste devant la recherche et développement, et le high-tech (20 %).

Une région propice à la création d'entreprises

Exercer un métier qui passionne, être indépendant et gagner plus d'argent sont les trois principales raisons qui justifient l'envie de créer son entreprise. Mais elle est freinée par des préoccupations liées essentiellement aux contraintes administratives, à l'évolution des lois mais aussi à la difficulté de trouver des financements.

Selon le sondage, plus de sept habitants sur dix (74 %) estiment que la région Auvergne-Rhône-Alpes est propice à la création d'entreprise. Seule la région Île-de-France faut mieux sur ce point (80 %). Les Pays de la Loire complètent le podium avec 72 % des habitants. Toutefois, ils ne sont plus que 68 % à juger que la région favorise les entreprises innovantes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :